Violence conjugale : Le maire de Taïf dans le viseur du parquet de Diourbel

S’il y a quelqu’un qui gagnerait à bien surveiller ses arrières, c’est bien, le maire de Taïf, accusé d’avoir roué de coups son épouse jusqu’à lui casser le bras. Mbaye Tine a juré qu’il n’a pas levé un petit doigt sur Mame Diarra avec qui il est en séparation de corps depuis neuf mois. Au contraire, il dit l’avoir sauvée, parce cette dernière a tenté de se suicider à la suite d’une dispute. Seulement, ces explications seraient loin de convaincre les parents de la victime qui ont saisi d’une plainte le procureur de la République près le tribunal de Diourbel. Selon les informations de Libération, celui-ci a ordonné une enquête qui risque de l’emporter…

leral.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.