Epidémie du Coronavirus en Chine: Situation des étudiants Sénégalais de Wuhan face à la menace, Les précisions du président Macky Sall.

Les étudiants Sénégalais de Wuhan ne seront finalement pas rapatriés comme ils le souhaitaient. Macky Sall leur a officiellement annoncé la décision de l’État de ne pas les ramener au bercail. Ce, malgré la menace de choper le coronavirus qui sévit dans ce pays et qui, d’après le dernier bilan, a fait 361 morts en Chine continentale.

Le président de la République a profité de la Cérémonie de ‘’Levée des couleurs’’, pour justifier cette volonté de l’État par le coût exorbitant d’un rapatriement et les moyens matériels nécessaires qui, dit-il sont hors de portée du Sénégal. ‘’ J’ai une pensée très grande à l’égard de nos compatriotes aussi qui vivent à Wuhan. Nous en avons 12 et un 13e qui était en séjour. Nous sommes en contact avec eux par le canal du ministère des Affaires étrangères et de notre ambassade à Beijing. Nous avons pu envoyer des appuis. Mais, la question du rapatriement a été posée, elle n’est pas simple. Je voudrais dire que nous travaillons aussi avec les autorités Chinoises pour voir toute possibilité de les suivre de façon convenable. Pour l’instant, nous en sommes-là. Même les grands pays qui ont pu faire des rapatriements l’ont fait avec beaucoup de difficultés. Et cela demande et requiert une logistique tout à fait hors de portée du Sénégal. Puisqu’il faut des avions spéciaux qui puissent aller sur place et du personnel qui ne sont pas des compagnies aériennes, peut-être du personnel militaire. Il faut énormément de conditions. Et lorsque ces personnes reviennent aussi, il faudra les mettre en quarantaine dans un lieu qui est donc équipé en conséquence. Ce qui n’est pas le cas, pour le moment de notre pays’’, a dit Macky Sall à l’endroit de la dizaine de compatriotes en état d’alerte dans cette ville Chinoise la plus touchée du monde. 

‘’Cela demande et requiert une logistique, tout à fait, hors de portée logistique du Sénégal’’

Par ses propos tenus au cours de cette cérémonie symbolique, dans les locaux de la Présidence de la République, le Gardien de la Constitution a tenté de rassurer les étudiants de Wuhan. ‘’Je peux vous donner l’assurance que nous ferons tout ce qui est en notre possibilité. Nous ne pouvons pas délaisser nos compatriotes. D’ailleurs, c’est pour cette raison et en signe de solidarité que j’ai dû annuler la mission que je devais effectuer en Corée pour le prix pour la Paix qui m’a été décerné. Je le fais avec beaucoup de regret,  mais j’ai estimé que je ne pouvais pas survoler nos compatriotes en Chine, dans ces circonstances.’’

Le président Sall qui a exprimé, une fois de plus, ‘’sa solidarité à l’ensemble des pays qui ont été touchés et plus particulièrement à la Chine (qui abrite l’épicentre de cette épidémie), a formulé des prières. C’est pour ‘’souhaiter que dans les pays comme les nôtres on n’ait pas une telle situation. Puisqu’il faut un système sanitaire robuste pour pouvoir faire face. D’ailleurs, si jusqu’à présent nous en sommes à ce niveau, c’est parce qu’aussi la Chine a pris de très grandes mesures de confinement et aussi des mesures d’hygiène spéciales’’, dira-t-il. 

Dakaractu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.