De la France, Serigne Saliou Thioune lance un message fort à Sokhna Aïda Diallo et Cie

Présentement en tournée en Europe, Serigne Saliou Thioune solde ses comptes. De la France, première étape de son périple, le guide des Thiantacônes justifie son odyssée. « C’est pour clarifier des non-dits. Je suis le Khalife de Cheikh Béthio et si quelqu’un d’autre s’en réclame, il doit en connaître les raisons », a-t-il martelé dans un entretien accordé à L’Observateur.
Quid des disciples réticents ? Serigne Saliou Thioune, qui leur tend la main, soupçonne une manipulation des Thiantacônes.

« Pour les disciples réticents, depuis que j’ai succédé à mon père, je n’ai cessé de leur tendre la main. Il y a sûrement des non-dits dans leur réticence, mais s’ils sont juste animés par la volonté de travailler pour Serigne Touba, par le biais de Cheikh Béthio, ils auraient dû suivre le Ndigël du Khalife qui leur a demandé de rentrer dans les rangs », a-t-il précisé.

Serigne Saliou Thioune d’ajouter : « Mon souhait, c’est qu’ils viennent à nos côtés pour que l’on travaille ensemble, mais s’ils choisissent d’autres voies, ils n’ont qu’à y aller. Je n’ai plus le temps pour les polémiques de bas étage. Je suis dans mon rôle et je ne quémande pas de talibés. Je ne demande à personne de faire de moi son guide. Ceux qui sont à mes côtés me suffisent largement ».

SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.