Yaya Jammeh reçoit le premier avertissement de l’ONU

L’Organisation des Nations Unies a sommé Yaya Jammeh d’évacuer le siège de la commission électorale qui a été bouclé depuis hier par les forces de l’ordre gambienne et ce par le biais de leur représentant en Afrique de l’Ouest.

Hier encore, Yaya Jammeh s’était entretenu avec les émissaires de la CEDEAO, leur réunion n’a pas changer grand chose. Le président déchu compte continuer son combat vers une Cour Suprême disloquée et amputée de ses juges.
Yaya Jammeh, qui voit toute la communauté internationale s’indigner contre son entêtement, «ses» ministres quitter et, le gouvernement et , le pays, «ses» soldats demander exil vers le Sénégal, devra sans nulle doute revenir dans sa décision s’il veut une paix sociale en Gambie.
L’ONU l’a sommé de libérer au plus vite le siège de la commission électorale et de rendre le pouvoir une fois le moment de la transition venue, c’est à dire en janvier.

Dakarflash

Accident ravageur de Boateng… Pape Diouf, l’hommage de l’OM fait polémique | La Matinale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *