Vidéo- Il fonce sur Bombardier et fait saison Blanche: Eumeu se tire une balle dans le pied

Si la saison blanche d’Eumeu Sène, consommée à plus de 75%, se confirmait, il ne devrait s’en prendre qu’à lui-même, lui qui avait délibérément écarté de vrais adversaires potentiels pour ne se concentrer que sur le seul Roi des arènes.

Eumeu Sène avait fait de la couronne une obsession, beaucoup plus qu’un simple objectif. Depuis sa victoire sur Balla Gaye 2 (5 avril 2015), couplée à celle de Bombardier sur Modou Lô (25 juillet 2015), le leader de Tay Shinger n’avait plus d’yeux que pour le chef de file de l’écurie Mbour. Dans toutes ses sorties à la télé, à la radio, dans les journaux, Eumeu Sène n’avait plus que le nom de Bombardier au bout des lèvres.

Seulement, il a beau être plébiscité par presque toute une arène, «ce seul combat qui vaille, ce seul combat logique et à l’ordre du jour» ne semblait intéresser aucun bailleur de la place. Or, il faut bien un promoteur pour matérialiser une affiche. Youssou Ndour, patron du groupe GFM, qui avait levé un coin du voile en demandant aux promoteurs
d’organiser ce combat ou de le lui laisser, n’a jamais refait signe de vie.

Aziz Ndiaye avait très tôt fait de déclarer que ce duel ne l’intéressait point. Et Pape Abdou Fall, pour sa première vraie affiche de VIP, avait jeté son dévolu sur Modou Lô et Gris Bordeaux, adversaires du 31 juillet prochain. Alors, les chances pour les amateurs d’assister à ce combat, devenu par la force des choses une demande … sociale, s’amenuisaient de plus en plus.

Aujourd’hui, sauf miracle, ce duel dit royal ne peut plus voir le jour, à trois mois seulement de la fin de la saison. Pis, Eumeu Sène avait très tôt fait des sorties pour dire que son combat contre certains lutteurs, fussent ils de vrais potentiels adversaires, était définitivement enterré. Pour de bon. Voilà comment le théoricien du Tay Shinger avait écarté des lutteurs comme Lac 2, Balla Gaye 2, son ami Gris Bordeaux et son «frère» Yékini qu’il avait pourtant ouvertement défié lors du combat Tonnerre / Yékini Jr, le 30 mai 2010 au stade Demba Diop.

S’il avait accepté d’en découdre avec Yékini, il serait aujourd’hui en train de se préparer pour le 24 juillet car ce duel était fortement plébiscité par Aziz Ndiaye. Mais aujourd’hui, il a loupé le Roi des arènes, son seul adversaire désigné, et consommé une saison blanche. Ou presque.

Or, les choses allant trop vite, son combat contre Bombardier pourrait ne plus être une réalité de l’arène, notamment au lendemain des combats Modou Lô / Gris Bordeaux
et Yékini / Lac 2. Comme qui dirait qu’Eumeu Sène s’est tiré une bale dans le pied.

Source : Sunulamb

 

Top15 des footballeurs les plus riches du monde ! ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *