Vidéo-Babou Diaham répond à ses détracteurs: «Seul un décret pourra me démettre…» Regardez

Baccalauréat 2017 : Appelé à démissionner, le directeur de l’Office du bac se rétracte

Décidément, les nerfs des sénégalais ont été mis à rude épreuve cet après midi par Babou Diaham, le directeur de l’Office du bac. Placé malgré lui au centre du scandale des fuites notées au bac et indexé par une bonne partie de l’opinion, le non moins responsable de l’APR à Foundiougne a fait du yoyo pour déclarer « off the record » en fin de soirée de ce mercredi, qu’il ne quitte pas son poste. Il dit qu’il attend l’issue de l’enquête pour aviser, créant ainsi une confusion d’autant plus que ce yoyo n’arrange pas la situation, loin de là…

 

Vidéo-Babou Diaham répond à ses détracteurs: «Seul un décret pourra me démettre…»

Le directeur de l’Office du bac a répondu à ses détracteurs qui réclament sa démission. Face à la presse, Babou Diaham se veut formel : «C’est un décret qui m’a nommé, c’est donc un décret qui va certainement me démettre et tant que nous jouissons de la confiance des autorités, nous resterons sur place », a-t-il lâché avec force. Pour ce qui est de la crédibilité des examens du bac, il exprime que celui-ci ne sera pas annulé. A l’en croire, seules les épreuves de Français et de Histoire/Géographie seront reprises. Mieux, s’est justifié M. Diaham, «les fuites font partie des risques dans l’organisation des évaluations, c’est ce qui explique toutes les garanties autour du choix des sujets ».

 

Les sportifs sénégalais riches et milliardaires ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *