Verdict du Proces de l’Imam Ndao, Réaction à chaud chez Imam… Tout ce que vous ne saviez pas

VERDICT / Coupables d’actes de terrorisme par association de malfaiteurs : Mohamed Ndiaye dit Abou Youssouf et Ibrahima Diallo prennent 15 ans de travaux forcés

Ils étaient poursuivis pour actes de terrorisme par association de malfaiteurs, actes de terrorisme par menace ou complot, apologie du terrorisme, financement du terrorisme blanchiment de capitaux. En rendant son verdict ce jeudi 19 juillet, le tribunal n’a retenu que le crime d’actes de terrorisme par association de malfaiteurs contre Mohamed Ndiaye et Ibrahima Diallo et les a condamné à une peine de 15 ans de travaux forcés. Ils sont considérés comme les assistants de Matar Diokhané avec qui ils sont rentrés au Sénégal en provenance du Nigeria où ils se sont battus aux côtés du groupe Boko Haram.

VERDICT : Matar Diokhané prend 20 ans de travaux forcés

Considéré comme le cerveau de l’affaire dite Imam Ndao et Cie, Matar Diokhané n’a pas échappé au glaive de la justice. Le maitre coranique qui officiait à Handaq au Nigéria pour le compte de Boko Haram a écopé d’une peine lourde de 20 ans, avec travaux forcés. Il a été déclaré coupable du crime d’actes de terrorisme par association de malfaiteurs.

Procès pour terrorisme : Mohamed Lamine Mballo, Latyr Niang et Saliou Ndiaye condamnés à 5 ans de travaux forcés

Mohamed Lamine Mballo, Latyr Niang risquaient la prison à vie. Telle était la réquisition du substitut du procureur qui avait aussi demandé à ce que l’accusé Saliou Ndiaye alias Baye Zale soit condamné à une peine de 20 ans de prison. Mais le tribunal ne l’a pas suivi. La chambre criminelle qui semble avoir coupé la poire en deux, a condamné le trio à 5 ans de travaux forcés pour actes de terrorisme par association de malfaiteurs. Les trois peuvent faire appel de cette décision du tribunal.

Proces Imam Ndao et Cie : 15 accusés acquittés par la chambre criminelle

Faute de preuves contre 08 accusés sur les 29 attraits devant la chambre criminelle à formation spéciale pour terrorisme supposé, le substitut du procureur avait demandé à la chambre criminelle de les relâcher tout simplement. Dans sa décision, Samba Kane a ratissé large car au lieu de 08 il a aquitté 15 accusés. Il s’agit des deux épouses de Matar Diokhané, Coumba Niang et Amy Sall. Daouda Dieng qui comparaissait libre est aussi dans ce lot qui enregistre l’entrée de Pape Kibily Coulibaly d’El Hadji Mamadou Bâ, d’Ibrahima Ndiaye, de Moustapha Diatta et d’Ibrahima Hann. Marième Sow, Alioune Badara Sall, Boubacar Decoll Ndiaye, Omar Keita, Mor Mbaye Deme, Mamadou Moustapha Mbaye et Alpha Diallo recouvrent également la liberté. L’action enclenchée à leur encontre s’éteint.

Verdict du Proces de l’Imam Ndao et cie: 10 ans de travaux forcés pour 6 accusés
Le procureur avait requis les travaux forcés à perpétuité à leur encontre, mais le tribunal aura été plus clément avec eux. Eux, ce sont les accusés Oumar Yaffa, Lamine Coulibaly, Abou Diallo alias Abou Zilkifli, Cheikh Ibrahima Bâ dit Abou Khaled, Abdoul Aziz Dia ou Abou Zoubeir et Abdou Hakim Mbacké Bao. La chambre criminelle a statué et les a condamné à 10 ans de travaux forcés. Ils sont coupables du crime d’actes de terrorisme par association de malfaiteurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *