Serigne Moustapha Sy : Les problèmes dans la famille Sy, Ce que j’ai répondu à Macky Sall quand il a…

Serigne Moustapha Sy au Champ de Courses :  » Les problèmes dans la famille Sy (…) Ceux qui tentent de nous éliminer (…) Ce que j’ai répondu à Macky Sall quand il a tenté de m’appeler!  »

 

Lors de la célébration du Maouloud au Champ de Courses, Serigne Moustapha SY, le guide des Moustarchidines est revenu sur les problèmes dans la grande famille religieuse des Tidianes.
Parlant de la volonté des uns et des autres de vouloir célébrer un seul et unique Gamou à Tivaouane, Serigne Moustapha Sy, fils du Khalife général des Tidianes de déclarer : « Ceux qui parlent d’union ou de retrouvailles de la famille de Seydi Haj Malick Sy et souhaitent un seul Gamou à Tivaouane doivent savoir que les choses ne sont pas aussi simples. Réunir cette famille est difficile, voire impossible. On ne peut pas être plus royaliste que le roi. Il faut reconnaître qu’il y a des problèmes dans cette famille. »
Parlant de son mouvement “ Moustarchidine Wal Moustarchidati ”, Serigne Moustapha Sy révèle qu’il a toujours été combattu à Tivaouane. Pour corroborer ses propos, il souligne : « Avant le premier Gamou que nous avons célébré au Champ de courses en 1995, nous avions auparavant organisé notre Gamou à la Place de France du fait qu’on nous avait interdit de le tenir à Tivaouane. Et bien avant, le régime socialiste d’alors avait interdit à Serigne Cheikh Tidiane Sy d’organiser une manifestation à la grande mosquée de Dakar, puis au Stade Demba Diop et enfin au Cices. Ceci pour vous dire que notre mouvement a toujours été combattu. Les pays du Golfe ont tenté de nous éliminer. Ils ont mis beaucoup de moyens pour financer des mouvements dans le but de combattre le nôtre. Et j’ai des preuves de cela. Notre mouvement demeure toujours et reste plus fort que jamais. Mais, leur principale préoccupation est de nous éliminer. Cependant, leurs alliés sont des peureux et je l’ai dit au petit frère du Président Macky Sall, Aliou Sall, qui était venu me voir. Après sa visite, il m’a appelé pour me dire que Macky Sall voulait me parler. Je lui ai dit que j’étais sorti et que je devais aller à Tivaouane…»

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *