Quand Siteu pleurait toute une journée pour 1.000 fcfa…

Siteu a fini de s’imposer dans l’arène et fait maintenant partie des lutteurs qui mobilisent le plus de supporters. Mais sa trajectoire n’a pas été facile.

«J’étais un jeune tailleur et un jour, à l’occasion de le fete de Tabaski, mon patron m’avait donné 1.000 fcfa en guise de récompense. J’ai filé tout droit à la maison pour donner la somme à ma mère. Malheureusement, j’ai perdu l’argent. Et je suis resté toute une journée à pleurer».

Mais maintenant, le temps des vaches maigres appartient au passé et le tailleur est devenu un grand lutteur. Siteu gagne bien sa vie décemment et se projette dans le futur. Ainsi, le pensionnaire possède dèjà une maison à Diamaguene. Les constructions de la demeure ont commencé et il ne reste que la finition.

sunu lamb

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *