Pour le paiement de leurs reliquats: Gouye Gui et Zoss les révoltés, Ama et Tapha les pacificateurs

Ils sont quatre à être concernés par cette situation. Mais il n’y a que Gouye Gui et Zoss qui sont au front pour réclamer leur dû, en usant de méthodes de pression. Pendant ce temps, Ama Baldé et Tapha Tine font la fine bouche.
Gouye Gui et Zoss empêchent de dormir Sidy Diagne et sa structure TNT. En effet, ils font partie des lutteurs qui doivent encaisser leur reliquat après la dernière journée du tournoi. Ils ne sont pas les seuls puisqu’il y a Tapha Tine et Ama Baldé. Cependant, ce sont les leaders de Mor Fadam et de Door Dooraat qui mènent la révolte depuis deux mois. À deux reprises, ces deux stars de l’arène ont assiégé le bureau de la RDV pour réclamer leur dû.

Gouye Gui, qui occupe la troisième place du classement final de cette compétition, et Zoss, quatrième et dernier, mettent la pression aux organisateurs du tournoi TNT. Ces anciens contractuels de la Télévision numérique terrestre veulent rentrer dans les fonds. Ils ont effectué une sortie dans la presse vendredi nuitamment pour exiger leur argent. Une attitude qui a provoqué la réaction dans nos colonnes du «big boss» de la RDV, Sidy Diagne. Il annonce le paiement des reliquats à partir de la semaine prochaine. Dans ce conflit ouvert entre les participants et les responsables de la TNT, on n’a pas souvent entendu Tapha Tine et Ama Baldé.

Ces derniers optent pour une réaction pacifiste. Dans un récent entretien paru dans les colonnes de Sunu Lamb, le Géant de Baol Mbollo a réitéré toute sa confiance envers la TNT. Ama Baldé est aussi dans cette dynamique. Le Pikinois n’a jamais frappé du poing sur la table de Sidy Diagne. Il adopte un discours diplomatique depuis le début de cette affaire, laissant Gouye Gui et Zoss au front.

Source : wiwsport.com

Les sportifs sénégalais riches et milliardaires ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *