Polémique autour du port du voile : Cheikh Yérim Seck dézingue l’Institut Jeanne d’Arc

Sous le prétexte fallacieux de défense de la laïcité ou de l’uniformisation des sexes, cette institution catholique a posé un acte éminemment militant. Militant, contre notamment l’Islam qui impose le port du voile aux filles et aux femmes, selon Cheikh Yérim Seck.

Pour lui, pareille attitude est d’autant plus scandaleuse qu’à coup sûr, les « sœurs » officiant dans l’Institution vont continuer à porter leurs voiles en forme de bonnet de pharaon. Il ne suffira pas pour justifier cette discrimination d’invoquer l’argument selon lequel Jeanne d’Arc est une institution d’enseignement privé catholique.

« Ne serait-ce pour le symbole, et par égard pour l’Islam, cette grande religion révélée devenue la plus pratiquée et la plus dynamique du monde, les musulmans du Sénégal doivent boycotter l’Institution Sainte Jeanne d’Arc », lâche-t-il.

div class="chaine-youtube">Ballon d’Or : Riyad Mahrez contredit Drogba et Eto’o | Revue de presse ➔

1 Comment

  1. Tapalapa

    mai 3, 2019 at 6:28

    Pour can oui. Jeanne darc na ferme un point cest tout

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *