Photos nues de Mbathio sur la toile: L’Anpels s’en lave les mains

L’Association nationale des professionnels de la presse en ligne du Sénégal (Anpels) réagit suite aux récentes publications des photos nues de la vedette de la musique sur la toile. L’Anpels a bien signifié qu’aucun de ses membres (organe de presse) n’a diffusé des images de l’artiste, Mbathio Ndiaye.

Aliou Top, président de l’Anpels a bien indiqué: « Nous ne sommes pas responsables des images publiées sur les réseaux sociaux ». Pour lui, aucun site d’information membre de son association n’a publié ces photos obscènes de Mbathio, non sans rappeler leur action de par le passé.

« Lors de l’affaire d’une vidéo à caractère pornographique accablant un responsable de la mairie de la Médina, nous avions fait des sorties pour remettre les pendules à l’heure. Cette fois-ci avec les photos de l’artiste chanteuse, aucun site, membre de l’Anpels ne les a publiées », précise Aliou Top.

Et Ibrahima Haidara, président de la commission stratégie, communication et développement d’ajouter : « Nous suivons de près nos membres, ce n’est pas parce qu’il faut informer qu’il faut tout dire ou publier. Nous disons non à l’atteinte privée de la vie des citoyens. Autrement dit, nous devons réglementer la presse people. Nous avons tendance à assister à des sites pornographiques. Nous risquons de perdre notre crédibilité, si rien n’est fait ».

L’Association nationale des professionnels de la presse en ligne condamne avec la dernière énergie les publications à caractère pornographique par certains sites d’informations.

Quant à la loi promulguée par le président Macky Sall, portant sur le Code pénal et celle ayant trait au Code de procédure pénal afin de lutter contre les jihadistes et les délinquants du web, l’association applaudit des deux mains.

Les membres de cette association s’exprimaient en marge d’une rencontre organisée dans la maison de la presse ce jeudi. Le but était d’informer l’opinion sur l’organisation d’une semaine nationale de la presse en ligne le 18 mars 2017. Cette semaine d’échange, de sensibilisation et de partage entre les acteurs des nouveaux médias et la population aura pour thème : « La Presse en ligne face à ses responsabilités ». « Ce thème est choisi eu égard aux manquements relevés dans cette presse », clame Hirama Sané, porte parole de l’Anpels.

sunugal24.net

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *