Mort du jakartaman à Fatick : Les jeunes manifestants arrêtés, libres comme le vent

Dans un souci d’apaisement, les conducteurs de motos Jakarta qui étaient arrêtés à lundi dernier à Fatick après la mort de Lamine Koita, ont été finalement libérés.

Ces jeunes continuent d’accuser la police comme étant responsable de la mort de leur camarade Lamine Koita.

Un jakartaman retrouvé mort après une bastonnade en règle par les policiers, si l’on en croit les accusations. A rappeler que l’autopsie avait même établi une mort naturelle.

De violentes manifestations s’en étaient suivies avec des arrestations pour destruction de biens publics. Mais, ils ont été libérés

Les 7 joueurs qui ont eu la carrière brisée au Real Madrid à cause de Karim Benzema

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *