Menace de plainte de Cheikh Oumar Hann : la réaction de Pape Alé Niang « Boun Dione sa Akhoulahi Tahalam Kham nani limou Wakh dou Deug »

La réplique de Pape Alé Niang : « Boun Dione sa Akhoulahi Tahalam Kham nani limou Wakh dou Deug » Les réactions continuent suite à la publication du livre « scandale au cœur de la République : dossier du COUD » du journaliste, chroniqueur Pape Alé Niang. Après la réplique du ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hanne, c’est au tour du ministre d’État, Secrétaire général à la présidence. Lors de son séjour à Gossas, à l’occasion du cleaning day; Boun Abdalah Dione prend aussi part à la danse: « le peuple Sénégalais on peut le tromper une fois, mais on ne pourra pas le tromper tout le temps et à chaque fois, c’est un imposteur » déclare-t-il. À travers cette sortie, le ministre d’État dévoile que c’est un Français qu’ils ont engagé comme chef de mission concernant ce rapport ; d’ailleurs ce dernier a démissionné et est même rentré ». Rose Doussou Samaké

Réagissant à la publication du livre de Pape Alé Niang intitulé : « Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud », l’ex directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar avait crié au mensonge et au chantage. Par conséquent, Cheikh Oumar Hann, avait annoncé une plainte contre Nafy Ngom Keita et Pape Alé Niang. Seulement, le journaliste n’a toujours pas reçu de notification.

« Nous sommes dans un Etat de droit. Cheikh Oumar Hann a le droit de porter plainte. Mais jusqu’au moment où je vous parle, je n’ai pas reçu une quelconque notification de plainte venant de sa part », informe l’invité de la rédaction de la Dtv, de ce lundi.

Mais qu’arrive-t-il à Idrissa Gana Gueye ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *