Les indiens de Rama au cœur d’un scandale de contrefaçons sur les « tangal » Balla Gaye

La renommée des ‘’tangal (bonbons) Balla Gaye’’ made in Sénégal est menacée par une mafia. Selon les capteurs de Libération, des Indiens de l’usine Rama, spécialisée dans le toc, avaient fait des bonbons identiques qu’ils ont fait entrer par la Gambie.

Non seulement ils ont doublé la douane mais ils ont inondé la Sénégal de leur contrefaçon. A preuve, la brigade de Recherches a découvert des dépôts bourrés de leurs produits, qui ont été mis sous scellés. Un coup dur porté à ces jeunes sénégalais qui ont lancé ce produit phare, qui est même importé aujourd’hui.

Ce qui est bizarre, poursuit le quotidien, c’est que les Indiens qui ont été formellement identifiés, ont été convoqués, entendus avant d’être laissés libres. Une affaire à suivre
senego

Ballon d'Or Africain : Sadio Mané menacé par Riyad Mahrez? ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *