Le faux gendarme volait des motos Jakarta, Il portait une tenue de gendarme pour escroquer des…

M. Diop, un mécanicien âgé de 19 ans, a été arrêté par les gendarmes de la brigade de Diamniadio. Il portait une tenue de gendarme pour escroquer des conducteurs de motos.

 

Les hommes du Commandant Gning de la brigade de la gendarmerie de Diamniadio ont mis fin aux activités délictuelles de M. Diop. Le jeune homme de 19 ans avait jeté son dévolu sur les conducteurs de motos de cette commune du département de Rufisque et ses environs qu’il escroquait. Selon nos sources, le mécanicien s’habillait comme un gendarme. Il mettait une tenue treillis portant les insignes des pandores et des chaussures assorties. Dans la rue, il était impossible de le distinguer d’un vrai homme de tenue. Avec cet accoutrement, il se postait sur la route pour contrôler les conducteurs de motos Jakarta. Des fois, il tombait sur un transporteur ne possédant pas sur lui les papiers qui lui permettent d’exercer la profession. Dans ces cas-là, il lui demandait d’aller les chercher. Dès que le propriétaire tournait le dos, il disparaissait avec la moto.

Le mardi dernier, il a remis cela. Il s’est posté non loin d’une station d’essence. Ayant aperçu une moto garée, il s’est approché du propriétaire. Mais cette fois-ci, il n’a pas demandé à voir ses papiers, il voulait lui emprunter la Jakarta. Le conducteur lui a demandé de se rendre ensemble à la brigade de la gendarmerie pour qu’il y ait des témoins du prêt. Pensant qu’il allait s’en sortir, notre mécanicien a accepté. Dans la brigade, les vrais gendarmes ont aussitôt senti qu’il y avait anguille sous roche, et lui ont posé quelques questions spécifiques à la gendarmerie auxquelles il n’a pu apporter de réponse satisfaisante. Il a été dans l’impossibilité de dire sa matricule, encore moins sa date de sortie de promotion. Face à ses tergiversations, ordre a été donné de l’arrêter.

Face aux enquêteurs, il n’a pas voulu collaborer en ce qui concerne le nombre de ses victimes. Il a aussi refusé d’indiquer son lieu d’habitation. ‘’En tant que mécanicien, j’ai profité de ma proximité avec mes clients gendarmes pour voler des tenues. Je fréquentais les casernes’’, a-t-il consenti à dire, lors de son audition. M. Diop a été déféré au parquet pour les faits d’usurpation de fonction, port illégal d’uniforme et escroquerie portant sur des motos.

enqueteplus.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *