La Cour d’appel de Dakar ordonne la restitution des biens d’Aïda Ndiongue

Même si elle est déclarée coupable d’escroquerie portant sur des deniers publics et condamnée à un an assorti du sursis dans l’affaire des produits phytosanitaires, Aïda Ndiongue a recouvré ses biens qui étaient confisqués par l’État. Elle a été relaxée des délits d’exercice illégal de commerce par un fonctionnaire et de faux et usage de faux.
La Cour d’appel de Dakar a ordonné la restitution de ses biens saisis et a débouté l’État qui, selon le juge, « n’a subi aucun préjudice financier puisque les marchés ont été exécutés et livrés intégralement ». L’État du Sénégal, qui réclamait 25 milliards F CFA, a ainsi été débouté. En fait, sa constitution de partie civile a été déclarée irrecevable puisque c’est le Procureur de la République qui avait interjeté appel de la décision de relaxe prononcé en première instance par le tribunal correctionnel de Dakar.

Auteur: seneweb

Sadio Mané rejoint Drogba, Eto’o et 3 autres africains dans l’histoire ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *