‘’Garga Mbossé a mal lutté’’

Le drapeau du maire de Ouakam, Samba Bathily Diallo, a été remporté par Boy Niang 2 de Pikine qui a battu Garga Mbossé en 10 minutes 30 secondes.

 

Pikine a encore remporté son duel contre Parcelles Assainies. Boy Niang 2 de l’école de lutte éponyme a battu Garga Mbossé de Door Doorat. Un combat qui a attiré toutes les attentions, lors des phases préparatoires où les deux lutteurs n’ont cessé de se tancer mutuellement. Et hier, durant les explications, les paroles ont été bien traduites en actes. Boy Niang 2 et Garga Mbossé ont livré un combat ayant ravi le public qui avait répondu à l’appel de Pape Abdou Fall. Dans un stade à guichets fermés, les deux adversaires ont séduit. Pikine et Parcelles étaient derrière leurs fils pour les pousser à la victoire.

Au coup de sifflet à 20h10mn, les déplacements latéraux commencent. Les protagonistes se dirigent vers les sacs de délimitation. Après de timides balancements de bras, Boy Niang 2 attire son adversaire dans l’enceinte. Toujours aucune action n’est entreprise. Ce qui pousse l’arbitre à les avertir verbalement. Mais les choses ne changent pas, et il leur inflige un avertissement pour passivité. Petit à petit, les adversaires se rapprochent et Boy Niang 2 en profite pour lancer des coups de poing qui atteignent parfois la cible. Son regard fixé sur le Pikinois, Garga Mbossé, malgré les provocations répétitives, reste serein. Bien sur ses gardes, le frère de Zoss tente une riposte.

Sans accrochage jusque-là. 10 minutes s’écoulent, l’arbitre attribue un autre avertissement pour passiveté. Ce qui les pousse à vouloir en finir malgré les calculs. Après quelques échanges de coups, un corps-à-corps s’ensuit. Garga Mbossé essaie de plaquer Boy Niang 2 mais l’action est interrompue. Dans l’accrochage, le Parcellois roue de coups le fils de De Gaulle. Ce dernier, bien sur ses appuis, fait trébucher Garga Mbossé qui repose sur ses trois appuis. Sachant que l’adversaire est dans une position inconfortable, Boy Niang 2 continue son action en usant de sa force pour le clouer au sol. Une victoire claire et nette du Pikinois qui relance sa carrière après une saison blanche. Pour le Parcellois, il n’a pas pu suivre les pas de son frère qui a battu son tombeur. Ainsi, Garga enfonce son écurie qui est sur une série de revers consécutifs.

Combat spécial : Gamou Guèye plus déterminé que Tapha Leer

En spécial, Gamou Guèye de Lébougui s’est imposé face à Tapha Leer de Baol. C’est la force de la jeunesse qui a eu raison sur l’expérience. Dans le combat, Gamou Guèye était plus déterminé. Dans le corps-à-corps, il n’a pas trop peiné pour envoyer son adversaire au sol. Prenant toutes les initiatives, le poulain d’Amanekh a fait montre de sa force pour se défaire de Tapha Leer en 2 minutes 19 secondes.

PA THIERNO NDIAYE, CONSULTANT

‘’Garga Mbossé a mal lutté’’

‘’Le combat n’était pas un combat de consignes mais plutôt un duel où les lutteurs devaient chacun prendre des responsabilités en attaquant l’adversaire. Boy Niang 2 observait sans déclencher. Mais il a pris l’initiative d’attaquer et a touché Garga qui a voulu coûte que coûte riposter. C’est là que l’accrochage a lieu. Et dans le corps-à-corps, le plus souple (Boy Niang 2) a eu le denier mot. Garga Mbossé a mal lutté, il devait répliquer en imposant la bagarre de face. Il a donné des coups mais ils n’ont pas été précis. Tout le poids du combat était sur les épaules de Boy Niang 2 qui a été battu par Zoss.’’

Assy GAYE

enqueteplus.com

enqueteplus.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *