Gamou 2017: Serigne Babacar Mbacké et ses disciples nettoient Médina Baye et ses alentours

Le petit fils de Serigne Touba, Serigne Babacar Mbacké « Moukabaro » et les dahiras mourides de Kaolack se sont encore illustrés par un beau geste, hier, en nettoyant toutes les artères de la cité de Médina Baye et ses alentours. Les talibés ont répondu à l’appel du guide religieux mouride qui a fait des annonces sur les ondes des radios de la place.

Très tôt le matin, à 8 heures, armés de pelles, de râteaux et de brouettes, les disciples du Cheikh Babacar Mbacké de Serigne Bassirou de Touba Ndorong ont débarrassé Médina Baye et Sam de toutes les ordures et autres immondices.

« Nous le faisons chaque année, nous prions le bon Dieu pour qu’il nous donne la force la prochaine fois. Les relations de Baye Cheikh Ibrahima Niasse et de Serigne Bassirou Mbacke sont séculaires, ils étaient amis, en tant que petit fils, nous ne faisons que suivre leurs pas. Mame Baye a œuvré pour l’islam et son prophète, tous les kaolackois, j’allais dire les sénégalais doivent lui rendre hommage. Si nous ne le faisons pas, des dizaines de différentes nationalités venues d’ailleurs le font chaque Gamou », a avancé le guide Serigne Babacar Mbacké.

Accompagnée par Serigne Abdourahmane Niasse qui coordonnait les travaux, la délégation mouride s’est rendue chez feu Serigne Mamoune Niasse pour une visite de courtoisie et de prière.

« Nous ne pouvons pas entrer à Médina Baye sans passer saluer et prier pour notre père feu Serigne Mamoune Niasse et sa famille à la tête de laquelle se trouve notre frère Baye Mamoune Niasse qui est aujourd’hui en voyage », renchérit Serigne Babacar Mbacké.

Les travaux ont été clôturés par des notes de « Sindidi », un des poèmes de Serigne Touba, entonné en chœur par mourides et tidianes dans une symbiose parfaite.

Liverpool tranche dans l’affaire Sadio Mané… Nouvelle menace au Barça | La Matinale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *