Gambie: l’armée quadrille la ville, Ousmane Badji déclare « C’est Yahya Jammeh qui me paye. Je fais ce qu’il me…

Gambie: l’armée quadrille la ville, Ousmane Badji déclare être toujours aux ordres de Jammeh

Le Président de la Commission Électorale Momar Alieu Ndiaye qui a avait été empêché d’entrer par les forces gambiennes revient sur l’incident. A l’en croire, c’est Ousmane Badji, le chef d’Etat Major de l’Armée qui lui aurait lancé: « C’est Yahya Jammeh qui me paye. Je fais ce qu’il me dit », a-t-il dit.

L’armée avait quadrillé tout le périmètre menant vers les locaux de la Commission et cela, la Cedeao n’a pas manqué de le souligner. Momar Ndiaye au micro de BBC Afrique de dire: « Nous espérons et prions que Jammeh accepte les conseils des Présidents dépêchés etquitte le bureau».

Marcel de Souza, à la Rfi assène: « Oon n’hésiterait pas à introduire nos troupes. Nous l’avons fait dans le passé. Nous avons actuellement des troupes en Guinée Bissau et au Mali. Donc ce peut-e^tre une solution possible s’il n’accepte pas la transition ». 

Pour rappel, le dicatateur gambien a rejetté les résultats du scrutin alors que son vainqueur avait obtenu  222.708 votes (43,3%) contre 208.487 (39,6%). Le 3ème candidat, Mama Kandeh, a eu 89.768votes (17,1%).

SENEGO

Accident ravageur de Boateng… Pape Diouf, l’hommage de l’OM fait polémique | La Matinale

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *