CRÉATION D’UN PARTI POLITIQUE PAR MODOU DIAGNE : ME WADE A DÉJÀ TOURNÉ LA PAGE FADA

La décision prise par Modou Diagne Fada de créer sa propre formation politique ne gêne aucunement Me Abdoulaye Wade, Secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds). L’enfant de Darou Moukhty qui a depuis longtemps posé les jalons d’une future séparation prouve qu’il compte pendre en main son destin politique. Face à une telle situation, il est clair que l’ancien parti au pouvoir sera rudement éprouvé, surtout qu’au niveau de la deuxième capitale du mouridisme, Modou Diagne Fada reste le maître incontesté.

Seulement, force est de reconnaitre que le pape du Sopi semble avoir tourné la page de son ancien ministre de la santé qui n’a pas voulu céder son fauteuil de président du Groupe parlementaire des libéraux et démocrates à Aïda Mbodj, personnalité choisie par le pape du Sopi. Et, selon Pape Ameth Cissé, membre du Pds qui est établi à Paris depuis plusieurs années, «Wade ne voit aucun inconvénient sur la création d’un parti par Modou Diagne Fada puisqu’il a été déjà exclu et qu’il a trahi le parti. Pour lui, la page Fada est tournée depuis bien longtemps.»

A l’en croire, Me Wade souhaite vivement que les principaux responsables de son parti travaille à la massification de leurs rangs et préparer avec force les prochaines joutes électorales. M. Cissé de renchérir en faisant savoir qu’au niveau de la diaspora, «nous travaillons jour et nuit et savons depuis longtemps qu’il n’y a aucun responsable qui est prêt à rejoindre Modou Diagne Fada dans son projet de mettre en place un parti politique.»

Abdoulaye Mbow (actunet.sn)

SONDAGE : SadioMané élu Ballon d'Or devant Messi et Ronaldo sur Afrique Sports ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *