Charlatanisme, vol… : Fatou Laobé échappé de peu à un escroc marocain

La police de Yeumbeul a encore remis ça avec l’arrestation du présumé escroc et charlatan Mouhamed S., qui était activement recherché par les services de sécurité de son propre pays.
Ce dernier a été appréhendé, hier, dans les rues de la localité, puis livré manu militari aux limiers de la commune. Il avait réussi son coup contre une Sénégalaise, établie au Royaume chérifien, et voulait rééditer son « exploit » contre la célèbre chanteuse, Fatou Laobé.

Cette dernier a frôlé le pire par le fait que des agissements délictuels du recherché escroc et charlatan présumé marocain, Mouhamed S., qui s’est présenté à l’artiste comme un grand marabout aux pouvoirs mystiques reconnus et a tenté de lui jouer un sale coup. Ceci après que le gus a réussi à rouler dans la farine une Sénégalaise nommée Aida Diop, établie au Maroc.

Mais Fatou Laobé, elle, flaire un coup de fourré et se rend sur la pointe des pieds au commissariat de police de Yeumbeul et alerte le commissaire Diouf. Celui-ci embarque dans une fourgonnette et prend la direction de la concession de la musicienne. Mais, comme le monde est vraiment petit, une cousine de la Sénégalaise établie au Maroc, victime de vol par le Marocain, croise celui-ci dans la rue et le reconnaît sans difficultés. Elle se rappelle l’avoir rencontré une fois dans l’appartement de sa sœur au Maroc, se souvient de la mésaventure de celle-ci et crie au voleur.

Les flics tombent sur la scène, appréhendent le présumé voleur doublé d’escroc et de charlatan, et le conduisent au commissariat de police. Cuisiné, le Marocain Mouhamed S. passe aux aveux. Il reconnaît avoir joué un sale coup à sa logeuse sénégalaise Aida Diop au Maroc et avoue avoir tenté d’escroquer Fatou Laobé. Il a été gardé à vue et devrait être déféré aujourd’hui au parquet par la police de Yeumbeul pour charlatanisme, vol et tentative d’escroquerie.

Les Echos

Toutes les preuves qui montrent que Sadio Mané méritait le Ballon d'or ➔

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *