Avoirs pétroliers du Sénégal : La vérité sur l’audition de Sonko par le Fbi

Dans un entretien accordé à L’Observateur samedi dernier, Ousmane Sonko révélait avoir été auditionné par le FBI en 2017, suite à une plainte du Collectif pour le recouvrement des avoirs miniers et pétroliers du Sénégal devant le Département de la justice américaine (DOJ).

Cette audition, censée avoir lieu dans les locaux de l’ambassade des États-Unis à Dakar, n’a jamais existé, selon SourceA, qui parle d’une vraie fausse audition.

D’après le journal, la mission du Fbi avait séjourné à Dakar, dans le cadre de l’enquête sur les biens de l’ancien dictateur gambien Yaya Jammeh et les crimes commis durant son règne.

C’est ainsi que Sonko a sollicité et finalement obtenu du Fbi la possibilité de pouvoir « dénigrer » Macky Sall et son gouvernement, à propos de leur gestion de nos ressources minières et pétrolières.

La même source de signaler qu’une délégation judiciaire américaine ne peut pas venir à Dakar et entendre un citoyen sénégalais, sans qu’il y ait une saisine du gouvernement. Ce n’est pas tout. Car, il n’y a jamais eu de Commission rogatoire envoyée par un juge américain auprès d’un quelconque magistrat sénégalais.

SENEWEB

Les sportifs sénégalais riches et milliardaires ➔

3 Comments

  1. Le patrimoine

    juin 11, 2019 at 12:46

    Dakar buzz vous n’êtes pas fiable vous cherchez juste des clics et faîtes plutôt des investigations sur les possibilités d’un parjure commis par le président Sall sur cette affaire de Sall timiss pour n’avoir pas défendu l’intérêt des Sénégalais quand l’opportunité c’était présentée alors que ce dernier timis n’avait pas les moyens d’honorer son engagement d’investir 100 M$. Pourquoi est ce que le président en bon coach n’a pas résilier et engager cosmos directement son penchant fraternel a t’il prit le dessu sur l’intérêt général de la nation ce qui conduit au virement des 250 000 $ à qui on sait pour avoir fait pencher la balance au détriment des Sénégalais à grâce à son frère abritre qui normalement n’avait pas lieux d’être. Voilà les véritables questions. Voilà la question ta t’il eu parjure ???

  2. Le patrimoine

    juin 11, 2019 at 12:47

    Dakar buzz vous n’êtes pas fiable vous cherchez juste des clics et faîtes plutôt des investigations sur les possibilités d’un parjure commis par le président Sall sur cette affaire de Sall timiss pour n’avoir pas défendu l’intérêt des Sénégalais quand l’opportunité c’était présentée alors que ce dernier timis n’avait pas les moyens d’honorer son engagement d’investir 100 M$. Pourquoi est ce que le président en bon coach n’a pas résilier et engager cosmos directement son penchant fraternel a t’il prit le dessu sur l’intérêt général de la nation ce qui conduit au virement des 250 000 $ à qui on sait pour avoir fait pencher la balance au détriment des Sénégalais à grâce à son frère abritre qui normalement n’avait pas lieux d’être. Voilà les véritables questions. Voilà la question ta t’il eu parjure ??

  3. Le patrimoine

    juin 11, 2019 at 12:47

    Dakar buzz faîtes plutôt des investigations sur les possibilités d’un parjure commis par le président Sall sur cette affaire de Sall timiss pour n’avoir pas défendu l’intérêt des Sénégalais quand l’opportunité c’était présentée alors que ce dernier timis n’avait pas les moyens d’honorer son engagement d’investir 100 M$. Pourquoi est ce que le président en bon coach n’a pas résilier et engager cosmos directement son penchant fraternel a t’il prit le dessu sur l’intérêt général de la nation ce qui conduit au virement des 250 000 $ à qui on sait pour avoir fait pencher la balance au détriment des Sénégalais à grâce à son frère abritre qui normalement n’avait pas lieux d’être. Voilà les véritables questions. Voilà la question ta t’il eu parjure ??

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *