Déshabillée, désarmée et menottée, la garde rapprochée du candidat du PUR a été interpellée puis ramenée à Tambacounda, El Hadji Issa SALL suspend sa campagne

Du nouveau dans les affrontements d’hier à Tambacounda, ayant occasionné trois morts. Déshabillée, désarmée et menottée, la garde rapprochée du candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement (PUR) a été interpellée puis ramenée à Tambacounda. Ce, pour enquête . Le cortège a été intercepté hier soir à six (6) kilomètres de Kidira. Les véhicules ont été fouillés, renseigne Sud Quotidien. Les journalistes pris pour cible par les militants de BBY qui voulaient venger leurs morts ont été rapatriés sur Dakar sous forte escorte de la gendarmerie.

Cheikh Issa Sall qui peut se targuer d’être le seul à avoir critiqué ouvertement l’appel à la violence de Me Abdoulaye Wade, a révélé qu’il a suspendu sa campagne électorale après les incidents de Tambacouda qui ont fait trois morts. Il a aussi incriminé directement la responsabilité du ministre de l’Intérieur, d’autant que la gendarmerie a « déshabillé et désarmé » les forces de sécurité du PUR (Parti de l’Unité et du Rassemblement), selon toujours Issa Sall.

« Au moment où j’écris ces lignes, nous sommes encore sur la route de Kidira où la gendarmerie a déshabillé et aligné mes éléments de sécurité. J’appelle tous les militants et sympathisants à garder le calme », a déclaré solennellement Issa Sall. 

Qui ajoute, « suite aux événements tragiques à Tamba, j’ai suspendu ma campagne. Paix à l’âme des disparus. La Responsabilité du ministre de l’intérieur est engagée. Je déplore la non sécurisation des journalistes et l’attaque qu’ils ont subie. En collaboration avec la Gendarmerie, les journalistes ont été transportés en début de soirée. Prompt rétablissement aux blessés ».

Rappelons que le bilan des affrontements ayant opposé les militants du Pur à ceux de Benno Bokk Yakaar de Macky Sall, ce lundi à Tambacounda s’est soldé par 3 morts et de 7 à 8 blessés graves dont des journalistes. Les trois personnes décédées sont des militants de Benno Bokk Yakaar. L’une a été poignardée à mort et les deux autres ont été heurtées par l’une des voitures du convoi du Pur. 

Massène DIOP Leral.net


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *