Après avoir agressé le staff de Conor McGregor, Khabib Nurmagomedov s’explique

« Il a insulté ma famille, ma religion, mon pays…”, confie le Russe de confession musulmane qui a remporté le combat contre McGregor.

La finale de la compétition UFC (Ultimate Fighting Championship), qui a eu lieu le 6 octobre à Las Vegas, a (légèrement) dégénéré. Le combat très attendu opposait deux champions de MMA lors de la UFC 229.

Le Russe Khabib Nurmagomedov, 1,78m et 70 kilos, a finalement eu raison du favori du public, l’Irlandais Conor McGregor qui s’est soumis à un étranglement arrière de celui qu’on surnomme l’Aigle.

Grâce à cette 27e victoire, le Russe, qui n’a encore jamais perdu un match, conserve sa ceinture des poids légers de l’UFC. Cependant, il n’a pas pu la recevoir à la fin du match, pour des raisons de sécurité, après s’être jeté hors du ring pour s’attaquer à des membres du staff de McGregor. Un geste qui n’a pas plu à Dana White, président de la compétition.

“C’était ridicule que Khabib plonge au-dessus du ring. Il venait de remporter un grand combat, il s’était battu brillamment, il allait recevoir la ceinture et les gens allaient respecter son beau combat et sa victoire”, a déclaré White pendant la conférence de presse tenue après le combat suite auquel Khabib risque d’être suspendu.

De son côté, le Russe, 30 ans, regrette sa réaction. “Je suis désolé, je suis conscient que je n’ai pas montré mon meilleur visage. Mais il a insulté ma famille, ma religion, mon pays…”, confie le sportif de confession musulmane. “Je sais que mon père va me passer un savon quand je vais rentrer. Ce n’est pas comme ça que j’ai été éduqué”, admet le fils du champion de lutte et de judo Abdulmanap Nurmagomedov.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *