( 14 Photos ) Luka Modric embrasse sa femme Vanja, Pourquoi une partie de la Croatie déteste Modric et son…

Pourquoi une partie de la Croatie déteste Modric et son équipe

La qualification historique de la Croatie pour la finale de la Coupe du monde, face à la France dimanche (17h, en direct sur TF1, beiN Sports et RMC pour la radio), divise le pays entre fierté et désaveu pour ses stars, comme Luka Modric, détesté pour avoir couvert Zdravko Mamic, son mentor et « parrain » du football croate.
Les supporters croates ont des raisons d’être traversé par une certaine schizophrénie, ce jeudi matin. Les Vatreni se sont qualifiés pour la première finale de Coupe du monde de leur histoire en battant l’Angleterre, mercredi (2-1 ap). Les scènes de liesse et de joie se sont multipliés dans tout le pays, comme à Zagreb. Et pourtant. Derrière cette ferveur populaire, se niche un malaise et une haine contre plusieurs joueurs de cette sélection dont la plus grande star, Luka Modric. Auteur d’un Mondial étincelant qui en fait un candidat très crédible au Ballon d’Or, le milieu de terrain s’est mis une grande partie de la population à dos depuis un an.

La star du Real Madrid a en effet été inculpée pour parjure juste avant le début de la Coupe du monde et risque cinq ans de prison. Sa faute ? Avoir changé son témoignage pour couvrir Zdravko Mamic, considéré comme l’homme le plus puissant du football croate et ancien président éxecutif du Dinamo Zagreb (2013-16). L’histoire entre Modric et Mamic remonte aux premiers pas de footballeur du milieu de terrain. Mamic avait apporté un soutien financier à la pépite en devenir en lui faisant signer un accord l’obligeant à partager ses futures entrées d’argent. Cela s’est traduit concrètement dès son transfert du Dinamo Zagreb vers Tottenham en 2008 lors duquel la moitié des 21 millions d’euros d’indemnités de transfert est revenue directement à Modric.

Selon l’enquête et le premier témoignage de Modric, le milieu de terrain s’est ensuite régulièrement rendu dans une banque avec le fils ou le frère de Mamic pour retirer des fonds et remettre le cash à l’un des deux hommes. Le procédé s’est répété auprès des autres joueurs de Mamic, dont l’ancien attaquant d’Arsenal, Eduardo Da Silva ainsi que Dejan Lovren, également sous le coup d’une peine de prison pour faux témoignage et dont le transfert à Lyon en 2010 a été réalisé dans les mêmes circonstances. Mais Modric, surnommé « la machine à cash de Mamic » est la partie la plus scintillante de l’iceberg.

Dans ces grandes manœuvres de détournements d’argent, Mamic avait intégré une annexe dans le contrat entre le club et Modric où il était spécifié que le montant du transfert doit être partagé à 50-50 entre le club et le joueur. Ce que la justice a démontré est que cette annexe a été seulement signée une fois que le joueur avait déjà été vendu. Dans son interrogatoire en 2016, Modric avait confirmé les faits avant d’être victime d’une soudaine amnésie un an plus tard.

Une perte de mémoire opportune
« Ça… ça je ne l’ai jamais dit… ça… ça (ses propos, ndlr) a été modifié après coup, avait-il déclaré devant la cour. Je vous dis que je ne me rappelle pas quand cela a été fait. Je parlais du contrat entre Mamić et moi pour le partage de l’indemnité. » Une volte-face qui avait fait dégringoler sa cote de popularité au pays. Quelques heures plus tard, des fans de l’Hadjuk Split avaient chanté « Luka Modric, tu n’es qu’une petite m… ». Un message avait aussi fleuri sur l’Hotel Iz à Zadar où s’étaient réfugiés Modric et sa famille pour fuir la guerre, quand il avait six ans en 1991: « Luka, tu te rappelleras de ce jour », pour souligner la perte de mémoire soudaine du joueur.

La présidente est proche de Mamic
Le 6 juin dernier, Zdravko Mamic a été condamné à six ans et demi de prison. Le 14, il a été arrêté en Bosnie, où il avait pris la fuite. Mais son ombre plane toujours sur le Mondial par l’intermédiaire notamment de la présidente Kolinda Grabar-Kitarovic dont les gesticulations en tribunes aux côtés de Gianni Infantino ne masquent pas sa proximité avec Mamic, qui lui a organisé plusieurs diners ou fêtes d’anniversaire. Le sujet est sensible et le parcours des coéquipiers d’Ivan Rakitic semble idéal pour faire baisser l’intensité de la tempête par la classe politique qui érige les footballeurs comme « les meilleurs ambassadeurs du pays » et estime que chaque référence à ce procès n’est pas très patriotique.

La tentative de faire oublier ce scandale ne trompe pas l’opinion, partagée entre la fierté d’être aux portes d’un premier sacre qui serait porté par des joueurs aux accomplissements très louches. La position morale des quatre millions d’habitants de ce pays est donc partagée entre leur amour fou pour le football et les réserves sur les acteurs controversés de ce parcours historique. De la pure schizophrénie.

LUKA MODRIĆ : « LES JOURNALISTES ANGLAIS ONT SOUS-ESTIMÉ LA CROATIE »

Le fameux retour de bâton.

En s’imposant face à l’Angleterre en demi-finale de Coupe du monde (2-1, ap), la Croatie a légèrement fait déjouer les pronostics qui donnaient les Anglais favoris. Aussi à l’aise derrière le micro de ITV que sur le terrain, Luka Modrić a d’ailleurs profité de la victoire des siens pour envoyer un petit tacle glissé aux médias anglais qui se voyaient déjà en finale vu le niveau de fatigue affiché par les hommes de Zlatko Dalić : « Nous avons prouvé le contraire de ce que les gens disaient. Spécialement les journalistes anglais, les experts à la télévision. Ils ont sous-estimé la Croatie ce soir et c’était une grande erreur. Tous ces mots de leur part, nous les avons lus et nous nous sommes dit : « Ok, aujourd’hui on va voir qui sera fatigué ». Comme je l’ai dit, ils doivent être plus humbles, et plus respecter les adversaires. 

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

during the 2018 FIFA World Cup Russia Semi Final match between England and Croatia at Luzhniki Stadium on July 11, 2018 in Moscow, Russia.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *