C’est imminent ! Cristiano Ronaldo et le Real Madrid, c’est fini ! Le Portugais va …

Cristiano Ronaldo à la Juventus, c’est imminent !

La dernière ligne droite. Tel un sprint qui se termine au photo-finish, la Juventus compte boucler l’arrivée de Cristiano Ronaldo dans les prochaines 48 heures. Les médias espagnols et italiens sont unanimes : le Real Madrid va accepter de le lâcher pour 100 millions d’euros.
Le Mondial se rapproche de son épilogue, le feuilleton Cristiano Ronaldo aussi. Annoncée proche de la Juventus depuis maintenant une bonne semaine, la star portugaise devrait être fixée sur son avenir dans les 48 heures. C’est en tout cas l’information révélée par Sky Sports UK lundi soir, qui explique que la Vieille Dame est en passe de sceller l’accord final de ce transfert aussi rocambolesque qu’inattendu. Ce mardi, El Chiringuito TV confirme que le Real Madrid va accepter l’offre de 100 millions d’euros de la part de la Juve. Marca et Sky Italia confirment.

Rendez-vous Mendes-Perez à Madrid
Jorge Mendes, l’agent de CR7, a en effet rencontré Florentino Pérez pour un rendez-vous qui crucial dans ce dossier. Et visiblement, le président du Real Madrid a confirmé le prix de 100 millions d’euros. La Juve est désormais prête à lancer l’opération. Avec le joueur, tout est déja réglé : un contrat de quatre saisons assorti d’un salaire de 30 millions d’euros par an. Le club turinois va désormais transmettre la fameuse offre de 100 millions d’euros à son homologue madrilène, qui va donc l’accepter selon la majorité des médias. Selon Sky Italia, il faudra encore quelques jours pour limer tous les détails, mais CR7 va bel et bien signer à la Juve.

En attendant, Massimiliano Allegri a contacté directement Cristiano Ronaldo selon La Gazzetta dello Sport, qui confirme le rendez-vous entre Mendes et Pérez ce mardi. Concernant l’issue du dossier, le quotidien transalpin la considère comme « très proche » et en faveur de la Vieille Dame. De l’autre côté des Alpes, l’arrivée de CR7 est donc annoncée en bonne voie. Andrea Agnelli, le président de la Juve, s’est de son côté envolé en Grèce ce mardi pour rencontrer Ronaldo, lui qui y passe actuellement ses vacances. Il pourrait en profiter pour faire signer le joueur une fois l’accord bouclé entre les deux clubs.

Offre à venir
Si la botte n’a d’yeux que pour l’attaquant portugais, les médias espagnols ne sont pas en reste. Si AS précise que la Juve devrait rapidement transmettre son offre au Real Madrid, le quotidien madrilène annonce que les parties sont au travail pour les clauses du joueur, notamment car CR7 ne veut plus de problèmes avec le fisc espagol. Mundo Deportivo explique notamment que le joueur devra verser ses 18,8 millions d’euros promis au fisc, au risque de se voir séquestrer son salaire à la Juve. Un accord existe en effet entre l’Italie et l’Espagne concernant cette possible procédure.

Ronaldo, lui, serait actuellement au travail pour soigner sa sortie. Ainsi, un message d’adieu en vidéo est étudié selon plusieurs médias. Concernant une présumée conférence de presse d’adieu, souhaitée par Florentino Pérez, elle ne devrait pas avoir lieu. Pour l’heure, une chose semble certaine : l’épilogue de ce feuilleton est proche. Dans quelques jours et après neuf saisons au Real Madrid, Cristiano Ronaldo, excepté coup de théâtre, signera à la Juventus.

Révélations : Cristiano Ronaldo quitte le Real Madrid pour la Juventus Turin, voici les dessous de ce transfert
C’est un véritable séisme dans l’histoire du mercato : neuf ans après son arrivée en Liga, Cristiano Ronaldo va bel et bien quitter le Real Madrid pour rejoindre la Juventus Turin. FF vous révèle les coulisses de ce transfert.

C’est le divorce de l’année, celui qui met fin à une union prolifique de neuf années. Cristiano Ronaldo ne jouera plus sous le maillot du Real Madrid. Le quintuple Ballon d’Or va signer un contrat de quatre ans avec la Juventus Turin, à un salaire qui devrait tourner autour des 30 millions d’euros annuels. Le tout pour un transfert estimé à 100 millions d’euros. À 33 ans, l’attaquant portugais quitte donc un club avec lequel il aura remporté quatre Ligues des champions et deux titres en Liga, pour rejoindre le champion d’Italie, récent double finaliste de la C1 (2015 et 2017). Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, la décision n’est pas forcément celle de CR7.
C’est le Real Madrid qui se sépare de Cristiano Ronaldo
La communication officielle du Real est une chose, les coulisses et la réalité une autre. Car dans les faits, ce n’est pas Cristiano Ronaldo qui va quitter le Real, mais bien le Real qui se sépare de sa star, devenue impopulaire jusque dans les cercles «madridistes». Le Portugais s’est souvent, parfois à voix haute, plaint du traitement que lui réservait Florentino Perez, le président des Merengue, et pas seulement sur le plan salarial. Il confiait à qui voulait l’entendre que Perez ne l’aimait pas, en dépit de ses performances sur le terrain. Plusieurs fois, il est monté au front pour réclamer un contrat digne de son statut, égal à celui de Lionel Messi au Barça, et pour obtenir le soutien du club dans sa course au Ballon d’Or. Perez était agacé par la manière, mais finissait par céder, pour la bonne cause.
La finale de la C1, un tournant
La dernière sortie médiatique de Ronaldo, malheureuse dans son timing (quelques minutes après la finale victorieuse de C1 en mai dernier), a cependant scellé son sort, même si la sortie en question prendrait sa source dans une promesse de Florentino Perez, un an plus tôt à Cardiff, de revaloriser le contrat de CR7. À Kiev, le 26 mai dernier, Perez n’a pas apprécié du tout que le Portugais, qui remettait encore en question son contrat et son futur au club, accapare l’attention, et phagocyte le bonheur d’un succès collectif. Le départ de Zinédine Zidane a fini de l’achever. Cristiano Ronaldo n’a jamais voulu vraiment partir. Ses atermoiements n’étaient qu’une manœuvre pour voir son contrat revalorisé. Cela a fini par se retourner contre lui.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *