DIOMANSY KAMARA DÉBRIEFE ÉLIMINATION DU SÉNÉGAL: «Les Lions manquent de…

DIOMANSY KAMARA DEBRIEFE L’ELIMINATION DU SENEGAL: «Les Lions manquent de mental dans les grandes compétitions»

C’est dans une vidéo de 11 minutes que Diomansy Kamara a préféré faire son débriefing d’après match. L’ancien attaquant des Lions, qui a tiré son chapeau à Aliou Cissé qui selon lui, «a fait du bon travail», a par contre invité Sadio Mané à trouver sa place dans l’équipe nationale pour remporter un trophée.

«Je n’ai pas beaucoup dormi, car c’est difficile, mais félicitations à Aliou Cissé et aux joueurs, ils ont montré qu’ils avaient de la qualité». Tels sont les premiers mots de Diomansy Kamara, qui indique qu’il y avait beaucoup d’interrogations, avec un désamour entre l’équipe et le peuple, mais l’engouement a commencé à prendre après le premier match. «Il y avait aussi beaucoup d’interrogations sur le coach, à savoir s’il était bien tactiquement. Je pense qu’il l’a démontré dans cette Coupe du monde. J’entends pas mal de critiques concernant Cissé, mais de mon côté, je lui tire mon chapeau», a expliqué le consultant de Canal plus.

«Aliou Cissé, je lui tire mon chapeau. Il a abattu un travail colossal»

Comme pour tresser des lauriers à Cissé, Kamara souligne qu’il a abattu un travail colossal. Il a été immense en qualifiant le Sénégal au Mondial après 16 ans d’absence et en démontrant qu’il est compétent. «On parle souvent de sorcier blanc, mais il y a les forces vives qui doivent relever le continent, à savoir Cissé, Daf, Lamine Diatta, des gens issus du cru. Ils ont eu du jomm et ça j’aime», ajoute Diomansy Kamara. Quant aux gens qui véhiculent sur le net que le Sénégal devait se qualifier lors du match contre le Japon, l’ancien numéro 15 des Lions n’est pas d’accord. «On a eu de la chance d’avoir ce point du nul. Les Japonais ont été meilleurs que nous et contre la Colombie, on a perdu», lance Kamara qui fustige le manque de mentalité des Lions. «On peut être déçu, le niveau se trouve ailleurs. Mental, on n’est pas assez fort dans les grandes compétitions. Il y a deux matchs qu’il ne fallait pas perdre, contre le Cameroun à la Can 2017 et la Colombie. On ne peut pas incriminer Aliou Cissé, ce sont les joueurs qui sont sur le terrain qui doivent faire le job. C’est à eux d’être un peu plus appliqués, d’augmenter leur niveau», assène-t-il avant de poursuivre : «c’est le plafond de verre qu’on doit briser, c’est l’état d’esprit. On a toujours un goût amer en rentrant toujours bredouille. Il faut qu’on arrête, il est temps de poser les choses sur la table. Il faut réfléchir à restructurer notre football».

«Renforcer le staff technique des Lions, l’objectif est de gagner la Can 2019»

Pour lui, si le Sénégal était passé, ce serait l’arbre qui cache la forêt. On aurait manqué d’objectif. Le Sénégal a bien figuré, il faut prôner la continuité. Dans ce sillage, il réclame un renforcement du staff technique des Lions, car l’objectif est de remporter la prochaine Can. «Peut-être renforcer le staff pour donner plus d’élan aux Lions. L’objectif, ce sera d’aller gagner la Can en 2019. Une équipe est née, donc il faut se mettre au boulot pour y arriver. Donnons-lui du crédit».

«Sabaly, Gana et Mbaye ont été énormes, Sadio Mané et Baldé Keita, on attendait plus d’eux»

Concernant les Lions qui lui ont beaucoup donné de satisfaction, il cite en premier Youssouf Sabaly, Gana Guèye et Mbaye Niang. «Sabaly est le meilleur pour la Coupe du monde. Gana Guèye, arrêtons de chercher la petite bête, il a été immense, c’est le Ngolo Kanté du Sénégal et Mbaye Niang a été très bon», souligne Kamara. Quant au VAR, Diomansy Kamara indique qu’elle est inadmissible. «Les détails ne vont jamais dans le bon sens. Le Nigeria a eu un penalty. Le penalty sur Sadio est flagrant, il a effleuré le ballon en déstabilisant Mané. Le VAR nous a complétement déstabilisés. Cela tue le jeu et nous a pénalisés», dit-il avant d’inviter Sadio Mané à prendre plus ses responsabilités avec les Lions. «Sadio Mané et Baldé Keita, on attendait plus d’eux. Ils doivent continuer à progresser. Sadio Mané est un grand champion, il doit trouver sa place dans l’équipe pour nous permettre de remporter un titre», conclut-il.

jotaay.net

Samara, 29 juin (APS) – L’équipe du Sénégal, éliminée aux quarts de finale de la CAN 2017 et à la phase de poules de la Coupe du monde 2018, doit chercher à ‘’progresser mentalement’’, affirme son ancien attaquant, Diomansy Kamara, dans un entretien avec l’APS.

‘’Quand on revoit ces deux matchs (contre le Japon et la Colombie, en Coupe du monde, Ndlr), on se rend compte qu’une autre équipe les aurait gagnés sans problème. Mais cette équipe (celle du Sénégal, Ndlr) n’a pas réussi à se transcender’’, a analysé Kamara.

L’ancien attaquant international, aujourd’hui consultant à Canal Plus, estime qu’‘’il y a eu deux moments clés dans l’histoire de cette génération : c’est le match des quarts de finale de la CAN 2017, contre le Cameroun, et cette rencontre contre la Colombie’’.

Les Lions du Sénégal ont été éliminés de la CAN 2017 par tirs au but. Jeudi, ils ont été éliminés de la Coupe du monde, après avoir battu la Pologne (2-1), fait match nul avec le Japon (2-2) et cédé devant la Colombie (0-1).

‘’Il y a, chez les Lions, une impossibilité à se prendre en charge quand on est proche de l’objectif. Les gens ont beaucoup parlé de cette équipe colombienne, mais elle n’a pas existé durant le match. Personne n’aurait crié au scandale si elle avait perdu, notamment en première période. Mais il a manqué aux Lions un dernier coup de reins, un dernier grand effort…’’ a analysé Diomansy Kamara.

‘’On doit être plus forts mentalement, ce que je ne ressens pas chez les joueurs’’, a ajouté Kamara, disant être déçu de l’élimination des Lions dès la phase de poules de la Coupe du monde, tout en saluant la qualité du management d’Aliou Cissé.

‘’Il a été beaucoup critiqué pendant la CAN. Mais avec cette Coupe du monde, il a démontré qu’il peut être au niveau des meilleurs’’, a souligné Diomansy Kamara, parlant du sélectionneur du Sénégal.

Selon lui, Aliou Cissé a relevé le défi tactique face àJosé Pékerman, le sélectionneur de la Colombie.

‘’Je suis fier de ce qu’il a réussi avec son équipe. Et je suis convaincu que si on le laisse travailler, il apportera de grandes satisfactions dans un futur pas très lointain’’, a-t-il assuré.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *