Korité: Emu par le prêche de Omar Daf, coach Aliou Cissé éclate en sanglots

Il n’a pas pu se retenir. Aliou Cissé a craqué vendredi dernier, à l’occasion de la prière de l’Aïd-el-Fitr dirigée dans la Tanière à Kaluga par Omar Daf. Le sélectionneur national n’a pu se retenir et a versé de chaudes larmes.

Il était considéré comme le sage de la génération 2002. Omar Daf, qui a décroché les crampons pour se convertir en technicien, continue de jouer ce rôle de régulateur dans l’équipe d’Aliou Cissé, où il fait office d’adjoint du sélectionneur. Comme tous les musulmans du monde, les « Lions » ont, eux aussi, célébré la fête de Korité, vendredi dernier. Bien que loin des leurs, ils se sont organisés pour se retrouver afin de prier dans la plus grande solennité.

Naturellement désigné comme l’Imam de la Tanière, l’ancien latéral de Sochaux était à son aise dans son costume de prêcheur. D’abord content de voir tous les lions et les membres du staff d’obédience musulmane prendre part à cette prière, Daf en a profité pour mettre l’accent sur le bon voisinage, le pardon, la dignité mais surtout, l’humilité. L’Imam du jour a convoqué les versets de Coran et à la fin de chaque lecture, il s’est évertué de traduire en langue française afin le message passe aux mieux.

Suffisant pour jeter la Tanière dans l’émotion. Si, concentrés, tous les joueurs ont écouté religieusement les paroles de l’Imam, son coéquipier de 2002 et non moins coach principal des « Lions », Aliou, a tout simplement craqué. Il a versé des larmes, obligeant même Omar Dar à mettre fin à son homélie.

Daf de conclure : « Les serviteurs du Tout-Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, car la première qualité morale qui caractérise les serviteurs du Tout-Miséricordieux est la modestie, l’humilité ».

Record

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *