L’ex-basketteur Dennis Rodman, ami de Kim Jong-un, était en pleurs sur CNN après la poignée de main avec Donald Trump

L’ex-basketteur Dennis Rodman, ami de Kim Jong-un, était en pleurs sur CNN après la poignée de main avec Donald Trump


Ancienne star de la NBA, Dennis Rodman a fait plusieurs séjours en Corée du Nord. Mardi, il était à Singapour. CNN l’a invité à réagir dans les minutes qui ont suivi la poignée de main historique entre Kim Jong-un et Donald Trump.
On le surnomme « Worm », le « Ver ». L’ex-gloire des parquets Dennis Rodman est ces dernières années devenu l' »ami » intime – le mot est de lui – de Kim Jong-un. Mardi 12 juin, alors que le leader nord-coréen rencontrait Donald Trump, CNN avait jugé bon de l’inviter à s’exprimer en direct depuis Singapour. Cela a donné lieu à un deuxième moment historique.

Arborant une casquette rouge « Make America Great Again », le slogan de campagne de Donald Trump, et un shirt promotionnel pour une cryptomonnaie dédiée à la marijuana, Dennis Rodman a décrit sa relation avec Kim Jong-un et pleuré à chaudes larmes en racontant le long chemin qui a mené au sommet historique de ce jour.

« C’est une belle journée. Je suis là pour le voir. Je suis tellement heureux », a-t-il déclaré. « Je savais que le changement arriverait, je le savais », a expliqué l’ex-basketteur qui dit avoir reçu des menaces de mort pour son engagement.

La scène était, en tout cas, « surréaliste », pour reprendre le terme utilisé par Grégory Philipps, correspondant de Radio France à Washington :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *