LE COMBAT ROYAL ENFIN REGULARISE HIER AU CNG: Bombardier Vs Eumeu Sène, le …

LE COMBAT ROYAL ENFIN REGULARISE HIER AU CNG: Bombardier-Eumeu Sène, le 28 juillet à Léopold Senghor

C’est maintenant officiel. Le combat qui doit opposer Bombardier et Eumeu Sène aura bel et bien lieu le 28 juillet prochain au stade Léopold Sédar Senghor. La confrontation royale a été régularisée hier. C’est Pape Thialis Faye, en compagnie des managers des deux lutteurs, qui est passé au bureau du directeur administratif du Cng pour régulariser le choc.

Ça sera le 28 juillet au stade Léopold Sédar Senghor. Le combat royal qui va opposer Bombardier à Eumeu Sène le 28 juillet prochain a été régularisé hier mercredi après-midi au siège du Comité national de gestion de la lutte (Cng). Ibnou Diop, le manager du chef de file de l’écurie Tay Shinger, Pape Dia, le manager du B52 de Mbour et le promoteur Pape Thialis Faye ont tous les trois signé le contrat les liant. «Tout est ok. Nous avons régularisé le combat. Les deux parties ont perçu leur reliquat pour un duel pour le 28 juillet, au stade Léopold Senghor. Un premier face-à-face entre les deux lutteurs est prévu à la place de l’Obélisque durant le Mondial», a déclaré le patron de Leewtoo Production. Donc, plus de doute sur la tenue du combat qu’attendent tous les férus de la lutte. Ainsi, Bombardier et Eumeu Sène peuvent d’ores et déjà affûter leurs armes en direction du 28 juillet prochain. «C’est un moment de soulagement. Cela fait trois ans que le combat est sur toutes les lèvres, mais c’est finalement Pape Thialis qui l’a décroché. C’est un soulagement. Maintenant, place au travail. Il faut vendre le combat et montrer que c’est un combat royal. Cela ne sera pas facile», souligne Pape Dia, agent et frère de Bombardier.

Pikine et Mbour rentrent avec les avances

Ibnou Diop, le bras droit du leader de Tay Shinger, ne dit pas autre chose : «maintenant, on attend le jour du combat. Nous avons reçu l’intégralité de nos avances. Mon poulain est déjà dans le travail. Il a l’habitude de ce genre de rendez-vous. Il répondra présent». Après deux années blanches d’affilée, Bombardier et Eumeu Sène vont finalement s’affronter en juillet prochain. Si le colosse de Mbour aura à cœur de poursuivre son règne, le chef de file de l’écurie Tay Shinger aura lui l’occasion de réaliser son vieux rêve : être roi des arènes. Une affiche qui vient à point nommé. Et pour cause, le chef de file de l’écurie Mbour et celui de Tay Shinger, qui capitalisent à eux deux environ 40 ans de présence dans l’arène, ne se sont jamais rencontrés.

Mansour SAMB
jotaay.net

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *