Affaire de Fallou Sène : « J’ai tiré pour dégager les hommes sous ma responsabilité »

Le gendarme qui a usé de son arme lors des affrontements entre étudiants et forces de l’ordre est, en réalité, le chef de l’unité débarquée sur instruction de Baydallaye Kane, ancien recteur de l’Université. Devant les enquêteurs, le gendarme a évoqué l’instruction 20.

Pour justifier son tir, le gendarme a souligné le fait qu’il était de son devoir de dégager les hommes qui étaient sous sa responsabilité. Devant les enquêteurs, le tireur révèle que lui et ses hommes étaient encerclés par des milliers d’étudiants qui leur jetaient des pierres.

Il faut aussi que seul le chef de l’unité était armé. Le gendarme a, en outre, indiqué que sa volonté n’était pas de tuer le jeune Fallou Sène. Dans les colonnes de Libération qui donne l’information, il est aussi indiqué qu’au niveau de la gendarmerie, on signale que 18 hommes ont été blessés durant ces affrontements.

Sunubuzz

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *