Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé aussi victime d’un accident, IL a failli passer de…

La disparition de Papis Gélongal des suites d’un accident sur l’autoroute à péage aura au moins quelque chose de positif. Bien des autorités en ont fait les frais. Parmi eux : Abdoulaye Baldé. Le patron de l’Union centriste du Sénégal (Ucs) dit qu’avant Papis, à l’origine de la levée de bouclier aujourd’hui de toutes les autorités du pays, lui-même a failli laisser la vie sur cette autoroute qualifiée de la mort. «Moi-même j’ai été victime d’un accident sur cette autoroute. Un accident quasi mortel», révèle le maire de Ziguinchor, en réaction au débat suscité par la mort du jeune artiste du groupe Gélongal. Abdoulaye Baldé qui répondait aux questions de journalistes, dimanche passé, de dire aussi qu’il avait alerté sur le danger, mais rien n’avait été fait. «Nous avons tiré la sonnette d’alarme, mais jusqu’à présent, il n’y a aucune solution. Les problèmes sécuritaires sont des problèmes fondamentaux. Ce sont des problèmes qui engagent la vie des Sénégalais. Ce sont des problèmes sur lesquels on ne doit pas badiner. Ce qui se passe sur l’autoroute à péage, c’est quelque chose d’intolérable, d’inacceptable», a déclaré Baldé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *