Engrossée par son amant, une divorcée-mère de deux enfants jette son fœtus dans le bac à ordures

Encore un cas d’interruption volontaire de grossesse. IL s’agit d’une jeune divorcée et mère deux enfants qui a mis fin à sa grossesse de trois mois pour ne pas être la risée de son quartier et de sa famille. Et après avoir expulsé son fœtus qu’elle a jeté dans un bac à ordures, elle s’est présentée au centre de santé Gaspard Camara où elle est finalement tombée. Elle y a présenté pour métrorragie (saignement génital survenant en dehors des règles) selon Vox Pop.

Et selon le médecin son examen clinique a permis de ramener un placenta. Interrogée, elle a confié au gynécologue avoir expulsé spontanément le fœtus à son domicile, le mercredi 31 janvier. Elle a par ailleurs expliqué qu’elle a chargé son petit ami de l’enterrer. Soupçonnant un cas d’avortement clandestin, le médecin a tout de suite informé la police qui a rappliqué sur el lieux. Elle a été déférée au parquet.

Senegal7.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *