VIDÉO: FACE-À-FACE, AMA BALDÉ VS PAPA SOW … chute spectaculaire de PAPA SOW…Regardez

CHUTE DE PAPA SOW HIER A IBA MAR: Bon ou mauvais signe ?

Le lutteur de Fass a fait une chute spectaculaire, dimanche, au stade Iba Mar, lors de la présentation de son combat avec Ama Baldé. C’est au moment de son entrée au stade qu’un de ses accompagnants a trébuché et l’a entrainé avec lui au sol. Le puma de Fass s’est étalé de tout son long au sol. Un mauvais présage, dit-on, dans le milieu de la lutte. À défaut d’expliquer la chute, les amateurs de lutte donnent une signification. C’est un mal pour un bien, commente-t-on par-ci, un mal pour un mal, dit-on par-là. Deux facteurs peuvent expliquer la chute de Papa Sow. «Si un lutteur prépare un combat et qu’il tombe dans une grande manifestation devant le public, cela peut être de mauvais augure, comme cela peut être positif. Ce sont deux cas qu’on dit en wolof : ‘’Todjtal’’ et ‘’Todial’’. La chute peut être vue comme une façon de conjurer le mal. Souvent, le marabout voit que son lutteur va tomber le jour du combat et essaye de renverser la situation en le faisant tomber avant la lettre. De cette façon, le jour du combat, c’est le contraire qui va se produire. Si le lutteur devait tomber dans deux ou trois mois ou 15 jours, le marabout renverse la situation en le faisant tomber avant. Dans ce cas, c’est de bon augure. ‘’Todial’’, c’est quand la chute d’un lutteur est provoquée par les pratiques mystiques de son adversaire», expliquait un chroniqueur de la lutte. Mais, pour Papa Sow, prochain adversaire d’Ama Baldé pour le 17 février, «c’est juste un accident. Et rien de plus». On se rappelle de la glissade de Ness lors de son face-à-face avec Papa Sow, mais qui avait fini par battre son adversaire. Tout comme Balla Gaye à Radisson contre Yekini, qu’il a aussi fini par terrasser.

PAPA SOW AVERTIT AMA BALDÉ : « JE VEUX LA VICTOIRE, MA CHUTE EST UN ACCIDENT… »

PAPA SOW AVERTIT AMA BALDÉ : « JE VEUX LA VICTOIRE, MA CHUTE EST UN ACCIDENT… »
Pape Ndiaye 8/01/2018 11:38 Actualités 52 vues
papap-sow-lutte-senegalaise

« Je remercie le Bon Dieu. Je salue le monde de la lutte. On s’entraîne et on n’attend que le jour j. Nous sommes dans les premiers réglages. On cherche la force. Je suis jeune, je ne suis pas plus âgé que les autres lutteurs. Lorsqu’on se déshabillera, vous saurez que je me suis bien entraîné. Ma chute n’était qu’un accident. Je pouvais me blesser parce qu’un de mes coéquipiers a trébuché et m’a fauché. Je veux la victoire. Ce sera un grand combat. Je vais me bagarrer, je vais lutter. Que le Bon Dieu me donne la victoire le jour j. C’est un adversaire comme les autres ».

Sunu Lamb

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *