CHEIKH BASS ABDOU KHADRE AU NOM DU KHALIFE : ‘ C’est Dieu qui octroie le …

CHEIKH BASS AU NOM DU KHALIFE : ‘ C’est Dieu qui octroie le pouvoir à qui il veut… À ceux qui font la politique, vous avez l’obligation de dialoguer si…’

 » C’est Dieu qui donne le pouvoir. Et c’est Lui qui décide quand est-ce qu’Il le retire des mains qui en sont dépositaires  ». Telle est sans doute l’une des phrases qui auront le plus attiré l’attention des uns et des autres. Le Khalife Général des Mourides, à travers son porte-parole, parlait aux hommes politiques de ce pays. À ces derniers, il réitèrera son appel au dialogue.  » Vous qui faites la politique et qui avez la volonté de ne servir que les populations, vous avez l’obligation de vous assoir autour d’une même table pour dialoguer  ». Une manière pour Serigne Sidi Mokhtar de déplorer l’adversité notoire qui caractérise le milieu de la politique au Sénégal. Il insistera, dans la foulée, sur la nécessité chez les acteurs de renoncer aux invectives et autres écarts de langage qui ne sont que pour envenimer le climat social​ du pays.

Et, comme à son habitude, le Patriarche de Gouye-mbind insitera sur le caractère strictement religieux de Touba qui appelle de chaque habitant un comportement décent.  » Touba est une cité fondée pour adorer Dieu. En conséquent, nul ne devra accepter que ce cachet de spiritualité soit dévoyé ».

À l’entame de son discours, Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre se réjouira d’avoir remarqué la forte présence des familles religieuses, preuve de la vitalité de l’islam au Sénégal.
 » Il se félicite beaucoup des relations excellentes entretenues par les familles religieuses du Sénégal  » aura-t-il mentionné au nom du Khalife.

À l’endroit du Président Macky Sall, le Khalife renouvellera ses prières pour les efforts importants consentis pour la cité religieuse. Il citera l’autoroute Ila’a Touba, les routes construites à l’intérieur de la cité et les autres réalisations enregistrées depuis qu’il est aux commandes. Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre de réitérer, toujours au nom du Khalife, les propos derniers de Serigne Mountakha qui demandait au Président Macky Sall d’avoir confiance et de nourrir aucune crainte. Le Khalife de fortement regretter le nombre important de décès enregistré sur la route avant de présenter ses condoléances aux familles éplorées.

DAKARACTU

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *