El Hadji Omar Foutiyou Tall avait prédit la venue au monde de cheikh Ahmadou Bamba

La caravane du magal de Touba s’est rendue à Alwar auprés de Thierno Makhmoud Tall, imam de la mosquée omarienne. Ce dernier a rappelé la prédication que son arrière-grand-père avait faite à propos de la naissance de Serigne Touba. « Nous sommes contents de l’arrivée de cette caravane. Votre venue vise à consolider davantage les relations entre musulmans. Et c’est dans cette voie que nous sommes engagés depuis longtemps. Nous nous réjouissons d’avoir abordé des sujets relatifs aux deux saints, El Hadj Omar Tall et Cheikh Ahmadou Bamba, que vous avez évoquez. »

Retraçant l’histoire de son grand-père, il avance que : « El hadji Omar Tall a quitté Alwar pour se rendre à Nioro du Rip .De là, il est parti à Diourbel et a poursuivi son chemin jusqu’à Mbacke ou il a trouvé des femmes entrain de puiser de l’eau. Parmi elles, il y avait la mère de Cheikh Ahmadou Bamba. Lorsqu’il dépassa le puits, Mame Bousso proposa de leur offrir à boire. Ce que ses compagnons déclinèrent .El hadji Omar condamna cette attitude et leur demanda de la reconsidérer.

Ainsi Sokhna Mame Diarra a sollicité des prières auprès de El hadji Omar pour que son mari qui souffrait d’un mal de dos sévère retrouve la plénitude de sa santé. Il invitera Mame Diarra à dire à son mari de venir le trouver à la sortie de la ville où il avait campé. Lorsqu’il a fait le déplacement, il a prié pour lui avant de l’inviter à faire quelques pas à 3 reprises» Et il lui prédit que « son mal de dos ne sera complètement guéri que lorsque sa femme mettra au monde le fils qu’elle porte et ce fils marquera aussi bien son époque que celles qui lui sont postérieures.

Cette personne sera aussi un grand érudit de l’islam. Son œuvre va rayonner à travers le monde musulman parce que beaucoup de personnes vont répondre à son appel”. Dans cette même année naquit Cheikh Ahmadou Bamba. Au moment de prendre congé des habitants de Mbacke et de poursuivre son chemin, El hadj Omar sera accompagné par Mame Mor Anta Saly. Arrivés à la hauteur d’une clairière, El hadji Omar dira à Mame Anta Saly que cet arbre est un lieu béni pour faire vivifier l’islam qui est propice à l’enseignement et va accueillir plusieurs personnes.

Dés années plus tard, Mame Mor Anta saly sentant le poids de l’âge, demandera à son fils, Ahmadou Bamba de l’accompagner. Arrivé sur le lieu précité, il lui demande de prendre soin de cet endroit. Ce lieu deviendra plus tard la ville de Touba. Ce lieu sera le point de ralliement de plusieurs personnes. Alors qu’il avait envisagé de débuter la grande mosquée de Diourbel, Serigne Touba entreprit d’édifier l’actuelle grande mosquée de la localité dont parlait El Hadji Omar.

La député maire de Podor explique : « le village de El hadji Omar est devenu aujourd’hui le cœur de la caravane .Nous sommes honorés de recevoir cette caravane de Serigne Touba .Les pas de Cheikh Omar ont précédé ceux de Serigne Touba .Cheikh Omar a été à Mbacke Baol sur le chemin du Nioro du Rip et a rencontré son père Mame Mor Anta Saly et Mame Diarra Bousso pour leur annoncer la naissance du saint homme .La caravane est venue s’acquitter d’une dette que Cheikh Ahmadou Bamba avait contractée “.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *