( 13 PHOTOS) Rebondissement dans la visite avortée de la Première dame Marième Faye Sall à Me Wade

Dans sa parution de ce vendredi, le journal « Dakar Times » revient sur la visite de la Première dame qui avait fait, il y a quelques jours, les choux gras de la presse. Et c’est pour démentir, d’abord, formellement la Lettre du continent qui a déclaré que Marième Faye Sall était accompagnée par Moustapha Diakhaté, lors de cette visite avortée.

En vérité, corrige le canard de Derklé, elle était plutôt avec Makhtar Diakhaté, l’ancien chambellan de feu Serigne Saliou Mbacké.

Et lorsqu’ils sont arrivés chez Wade, ce dernier était en train de se reposer. Et les vigiles ont reçu des consignes fermes de la part de Karim Wade, qui a le contrôle exclusif de valider les audiences. Marième Faye n’était pas attendue et par conséquent, son nom ne figurait dans la liste des audiences.

 

A son arrivée, les vigiles étaient étonnés de voir la Première dame devant la maison, demandant à rencontrer Me Wade. Ainsi, ils ont tenté de joindre Karim Wade par WhatsApp mais, malheureusement, son téléphone était fermé.

Les vigiles ont plusieurs fois essayé de le joindre en vain. Ils n’ont pas osé monter pour informer le président Wade parce que la consigne de Karim Wade est ferme : « informez-moi des audiences pour validation ». Et comme il était injoignable, les vigiles n’ont pas voulu prendre le risque de laisser Marième Faye entrer parce que les instructions étaient générales.

« C’est le maire de Doha, Directeur de Cabinet (absent du territoire) qui était injoignable en ces moments. Les vigiles n’ont pas voulu prendre leurs responsabilités en violant les instructions de l’édile de Doha… voilà toute l’histoire », conclut, ironiquement, le journal.

La rédaction de leral.net

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *