Le trafiquant Modou Sarr écope 3 ans ferme, sa mère pète les plombs et se retrouve…

La mère du prévenu Modou Sarr a insulté les policiers à l’audience de son fils qui se déroulait, hier, devant la barre des flagrants délits, alors que c’est elle-même qui l’a dénoncé à la police de Golf Sud. Elle s’est retrouvée au box des accusés. Quant au fils, poursuivi pour offre ou cession de drogue, il a été condamné à 3 ans de prison ferme.
Trafiquant notoire de drogue, Modou Sarr a été condamné à 3 ans d’emprisonnement ferme par le juge du tribunal de grande instance de Dakar statuant en matière de flagrant délit hier. Mais, la mère du trafiquant notoire a été conduite dans le box des accusés, quelques minutes après son fils. En effet, entrant brusquement par la porte des avocats, en pleurs, elle a déclaré à haute voix : «Policiers yi da nouy fen (les policiers sont des menteurs). Ils ont accusé injustement mon fils. Je n’étais même pas au courant de son interpellation. Il fallait m’attendre avant de le juger. Je viens juste d’arriver», a-t-elle pesté dans la salle, à l’étonnement de tout le monde.

Pour cet outrage à la Cour, dénoncé par le procureur de la République et la présidente de l’audience, la mère de Modou Sarr a été immédiatement conduite dans le box des accusés, parmi les autres prévenus.

Et malgré l’intervention de l’avocat de son fils, Me Iba Mar Diop, le ministère public a estimé que la dame a injurié devant tout le monde et qu’il ne fallait pas s’en mêler.

Mais hier, la barre des flagrants délits n’a pas seulement été le théâtre de ce scandale. Après le verdict prononcé contre Modou Sarr, une de ses proches s’est mise à pleurer dans la salle, avant de sortir de la salle sur insistance d’un de ses proches. Heureusement, le tribunal ne lui en a pas tenu rigueur.

Le prévenu Modou Sarr est un trafiquant de chanvre indien très connu à Guédiawaye, plus précisément à Golf Sud, à côté de la maison du lutteur Balla Gaye 2. Un jour, les policiers de ladite zone ont fait une descente chez lui aux environs de minuit 50 mn.

Trouvé sur place, Modou Sarr tente de prendre la poudre d’escampette. Il est alpagué et 2 cornets de chanvre indien ont été ramassés sur le lieu de son interpellation par les policiers.

Sur insistance de la mère de Modou Sarr, les policiers opèrent une fouille dans la chambre des enfants du trafiquant. Ils trouvent près de 2 kg de chanvre indien et 19 autres cornets de yamba.

Hier, à la barre du tribunal, il a tout nié. «On m’a interpellé à l’angle de mon quartier où je discutais avec une de mes copines vers 22h. Les policiers ont ramassé 2 cornets, mais ils n’ont rien trouvé sur moi. J’ai une fois été en prison et non 2 fois, pour une bagarre», s’est dédouané Modou Sarr qui n’a que 20 ans.

Le parquet convaincu de la culpabilité du prévenu a requis une peine de 3 ans ferme à son encontre. Selon le maitre des poursuites, Modou tente de tromper la religion du tribunal pour se soustraire à sa responsabilité pénale. Le représentant de la société demande au tribunal de tenir compte de sa personnalité et de son passé pénal, car il été incriminé dans le passé pour des faits similaires.

Me Iba Mar Diop, de la défense a plaidé la relaxe pure et simple et à titre subsidiaire la relaxe au bénéfice du doute. De son avis, il n’y a pas de numéro de scellés ni de trace de cette drogue. A cela, il a ajouté que la mère de Modou Sarr n’a pas été entendue à l’enquête préliminaire.

Joyay.Net

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *