( 23 Photos ) Salaire des chefs d’Etat africains : Macky Sall parmi les Présidents les plus mal payés…

S’il est difficile d’avoir tous les revenus globaux d’un dirigeant africain, certains de ces revenus ont néanmoins pu être découverts. S’attaquer aux salaires et avantages officiels octroyés aux chefs d’État et de gouvernement africains n’est pas chose aisée.

La tâche s’avère même particulièrement délicate dans certains pays. Pour certains pays comme le Soudan, la Gambie, l’Érythrée, obtenir le montant de la rémunération du chef de l’état relève du mythe.

D’après les résultats obtenus, la grande majorité des dirigeants africains est payé entre 2 500 et 8 000 euros par mois. À ces chiffres s’ajoutent bien évidemment diverses indemnités mensuelles et de nombreux avantages liés à la fonction, qui selon les pays, sont plus ou moins secrets.

De Jacob ZUMA président de l’Afrique du Sud qui gagne trois fois le salaire de Vladimir Poutine à Paul BIYA du Cameroun qui a le plus petit des salaires, voici une liste de tous ces salaires officiels :
Jacob ZUMA (Afrique du Sud) : 19765 euros

A titre d’exemple, dans la grille de salaire publiée par Jeune Afrique, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, fait partie des Présidents mal payés. Son salaire officiel est estimé à 1 145 euros par mois. Autrement dit, le patron de l’exécutif perçoit moins que les députés, les directeurs généraux et d’autres fonctionnaires de l’Etat qui ont plus d’un million par mois. Le Président guinéen est mieux loti que son homologue sénégalais. Le Pr Condé se retrouve avec 1 696 euros par mois. L’autre voisin du Sénégal, le Président Ibrahim Boubacar Keïta, empoche officiellement 5 335 euros par mois. La libérienne Ellen Johnson encaisse 5 470 euros par mois. Officiellement, Alassane Ouattara est mieux payé que les autres Présidents d’Afrique de l’Ouest compte non tenu de la situation des Etats de la sous-région où l’opacité entoure le niveau de rémunération du président de la République : Gambie, Niger, etc. Le Président ivoirien touche 7 300 euros par mois. Il reçoit le double de ce que gagne son homologue du Nigeria, Buhari, qui a 2 200 euros. Officiellement, le chef d’Etat le mieux payé est le Sud-Africain Jacob Zuma, avec une rémunération mensuelle de 19 765 euros. Le plus « petit » salaire officielle est celui du Camerounais Paul Biya, rémunéré 200 euros par mois pour son mandat de Président.

Dans l’ensemble, les Présidents d’Afrique centrale et de l’Est sont mieux lotis que ceux d’Afrique au sud du Sahara à quelques exceptions près. Le Président Sassou Nguesso perçoit 7 622 euros par mois. Son voisin de la RDC gagne 4000 euros par mois. La Centrafricaine Catherine Samba Panza se retrouve officiellement avec 3 049 euros. Là où Paul Kagamé du Rwanda et Robert Mugabé du Zimbabwe empochent respectivement 6 893 euros et 1 284 euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

Uhuru KENYATTA (Kenya) : 9 756 euros

 

 

Alassane OUATTARA (Côte d’Ivoire) : 7300 euros

 

Ellen JONHSON (Libéria) : 5470 euros

 

Ibrahima Boubacar KEÏTA (Mali) : 5335 euros

Ali BONGO (Gabon) : 4573 euros

Joseph KABILA (RDC) : 4000 euros

Alpha CONDE (Guinée) : 1696 euros

Robert MUGABE (Zimbabwe) : 1284 euros

 

Macky SALL (Sénégal) : 1145 euros

Ernest BAIKORONA (Sierra Leone) : 745 euros

Hailemariam DESALEGN (Ethiopie) : 246 euros

Paul BIYA (Cameroun) : 200 euros

 

Afrikmag

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *