Koulibaly s’agace  » on gagne 3-0 , vous dites que c’était laborieux ! « 

Kalidou Koulibaly : « Vous ne pouvez pas dire que notre victoire était laborieuse »
Pour un défenseur, c’est l’idéal. Le Sénégal a marqué trois buts sans en encaisser contre la Guinée équatoriale, samedi au stade Léopold Senghor. Kalidou Koulibaly savoure : « C’était très important de bien commencer. On a gagné 3-0 à domicile pour bien se lancer parce qu’on savait que le Madagascar avait gagné dans l’après-midi. On n’a pas encaissé, c’était très important. »
Mais ne comptez pas sur lui pour tirer la couverture vers les défenseurs. Ce clean sheet est l’œuvre de tout le groupe. « Ça fait deux matches qu’on n’encaisse pas, mais c’est un travail de toute l’équipe. De Moussa (Sow) à Mame (Biram) Diouf en finissant par Abdoulaye (Diallo). On marque en plus trois buts, c’est l’idéal. C’est une belle soirée. »
Les critiques sur le jeu de l’équipe, le défenseur de Naples (Série A) les conteste. « L’équipe a gagné 3-0, vous ne pouvez pas dire qu’elle a été laborieuse ! conteste-t-il. Ça faisait quatre matches qu’on n’avait pas gagné, vous nous critiquez sur cela et maintenant qu’on gagne 3-0 vous dites qu’on était laborieux. Je n’ai jamais eu de doute sur l’attaque. On a vraiment de bons attaquants. On a réussi à marquer trois buts, il fallait juste reprendre de la confiance. »
La première journée des qualifications de la Can-2019 tournée, Koulibaly se projette déjà sur le Mondial, avec en vue une double confrontation contre le Burkina Faso, à Dakar (fin août) puis à Ouagadougou (début septembre).
Il dit : « On veut tous gagner quelque chose pour notre pays. Cela passe par les qualifications de la Coupe du monde. Cela fait longtemps que le Sénégal, n’est pas allait en Coupe du monde, on va tout faire pour y retourner. »
C’est maintenant les vacances, mais aussi la période des transferts. L’international sénégalais est annoncé partant en Angleterre, à Chelsea de l’Italien Antonio Conté, champion de Premier League. Mais il temporise, préférant renvoyer chaque chose en son temps.
« Transfert ? On verra, esquive-t-il. Je m’étais concentré sur le Sénégal, maintenant je vais aller en vacances. Je pense aller quelque part avec ma femme et mon fils. A mon retour, on verra ce que Dieu me réserve. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *