“Quand j’ai dit au meurtrier de F. M. Ndiaye qu’il allait mourir, il riait”, confie le député Bougazeli

Le député Seydina Fall alias Boughazeli de l’Alliance pour la République n’a pas mis de gants pour attaquer Samba Sow, le meurtrier de la Vice-présidente du Conseil économique social et environnemental. Pour lui, l’assassin doit être exécuté rapidement.

“C’est inadmissible parce que cette dame (Fatoumata Mactar Ndiaye Ndlr) n’est pas n’importe qui dans ce pays. Et il faut que l’Etat exécute ce boy (Samba Sow) le plus rapidement possible. c’est un voyou, un délinquant. Moi, j’ai déposé la proposition de loi relative à la peine de mort il y’a deux ans maintenant. Et je ne sais pas ce qui se passe au niveau de l’Assemblée Nationale.”, explique le député Seydina Fall.

D’ailleurs, poursuit le député dans les colonnes de“Enquête”, c’est pour cette raison que “je prends, en tant que député mes responsabilités pour qu’on pratique la peine de mort au Sénégal”.

Pour lui, c’est une demande sociale, il faut que le président Sall organise un référendum dans ce sens pour recueillir l’avis de la population sur la question.

“Il faut qu’on tue le gosse le plus rapidement possible. Je l’ai vu aujourd’hui (Ndlr hier) au commissariat de Pikine. Et je lui ai expliqué qu’il allait mourir. Sans pression, il était en train de rire. C’est pourquoi je vous dis que c’est un bandit”, révèle le député de la mouvance présidentielle.

Senego

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *