Les graves accusations de l’avocat du fugitif Boy Djinné…

L’avocat de Boy Djinné exhorte le président Jammeh à refuser la demande du Sénégal qui veut coûte que coûte mettre la main sur son client.

Après sa spectaculaire évasion de la prison de Diourbel, Modou Fall alias Boy Djinné s’est réfugié en Gambie. Il n’empêche, la police sénégalaise l’y a suivi sauf qu’elle n’aura pas accompli pleinement sa mission qui consistait à le faire arrêter et l’embarquer dans la première voiture, direction Dakar. Les autorités gambiennes ont préféré profiter de la situation pour donner du fil à retordre à leurs homologues sénégalaises qui se seraient rendues coupables d’offrir le gite à des opposants radicaux au régime du Président Gambien. A la guerre comme à la guerre! Aux dernières nouvelles, le fugitif le plus populaire de l’histoire carcérale du Sénégal se ferait traiter comme un prince. Et s’il ne dépendait que de son avocat, ce traitement royal ne changerait pas. Du moins, tant que le Sénégal n’aura pas donné de garanties quant à l’intégrité physique de Boy Djinné. Dans un entretien avec l’As lu à buzz.sn, Me Abdoulaye Tall demande au président Gambien de ne pas céder à la pression du Sénégal qui à l’en croire, veut infliger à son client une correction sévère suite à ses nombreuses évasions. “Ils cherchent à le rendre invalide et à lui casser les jambes, s’il revient au Sénégal”, croit-il savoir. Il en veut pour preuve le sort réservé à un détenu qui serait torturé à mort. Mieux, la robe noire affirme détenir des informations comme quoi, Boy Djinné risque de perdre l’usage de ses jambes si jamais la Gambie l’extrade. Pour rappel, Boy Djinné a à son actif plus de neuf (09) évasions et serait traqué par sept (07) mandats d’arrêt international.

www.buzz.sn

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *